Réaménagement autour de Notre-Dame de Fourvière

«Le travail est fait dans la basilique mais dehors, ça ne va pas, ni pour les accès ni pour les flux. Le site a été conçu pour 250000 visiteurs par an, or il en a 2,5 millions». L’analyse est signée Philippe Barbarin. L’archevêque de Lyon parlait de Fourvière, ce lundi. Le site le plus visité d’Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas des infrastructures dignes de son succès, estime ainsi la Fondation Fourvière, qui s’est lancée dans un plan d’investissements.

Dès septembre 2015, cette Fondation avait annoncé un ambitieux projet de réaménagement qui prévoit notamment une meilleure offre de découverte, plusieurs lieux de restauration et notamment un coin pique-nique et une table d’hôtes tenue par les Apprentis d’Auteuil, des espaces d’expositions permanentes et temporaires et un réaménagement de l’esplanade qui offre la meilleure vue sur la ville, jusqu’au Mont-Blanc par beau temps.

 

Lire la suite sur Le Progrès