Pourquoi la vérité nous importe si peu ?

Recension de deux ouvrages universitaires intéressants : Énigme de la raison et L’illusion de la connaissance : pourquoi nous ne pensons jamais seul. Notre raison comporterait encore plus de biais que ce que nous pouvions imaginer. Ces biais de confirmation et d’auto-assurance co-existent, dans les textes universitaires, avec un biais de non-transcendance…

« Doit-on pour autant désespérer, se retirer loin des hommes – et donc des réseaux sociaux – pour penser juste ? Je ne crois pas. Et pour deux raisons : les sciences cognitives ne sont pas normatives, elles sont descriptives. Pour le dire autrement, elles disent ce qui est, pas ce qui doit être. Les choses peuvent aller autrement. Et ceci pour une deuxième raison : l’homme évolue en fonction de son environnement et de son milieu, les chercheurs le disent bien. Internet et les réseaux sociaux sont un milieu trop nouveau pour que notre cerveau s’y soit adapté. Donc, on peut espérer que dans 10 000 ans, ça ira mieux ».

Lire plus sur franceculture.fr