Le Vatican contre le blanchiment d’argent

RomeDeux articles de La Croix nous renseignent sur la lutte contre le blanchiment d’argent au sein du Vatican.

À l’occasion de l’inauguration de l’année judiciaire au Vatican, le Promoteur de justice du Saint-Siège, Gian Pietro Milano, a prononcé un discours dans lequel il a dressé un état des lieux des efforts de réforme en termes de transparence financière. Il a ainsi indiqué qu’un total de treize millions d’euros d’origine douteuse avaient été gelés entre 2013 et 2016, dont deux millions l’année dernière. […]

L’AIF a été créée en 2010 par le pape émérite Benoît XVI pour pousser les institutions financières du Vatican à se conformer aux critères internationaux en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. […]

Le Vatican « a mis en œuvre des efforts d’une grande complexité et d’une grande ampleur, appuyés par les réformes du pape François et inspirés par les motivations ecclésiales indiquées par son magistère », en s’ouvrant toujours davantage à l’international, tout en gardant son identité.

Exemple concret de cette lutte :

La police financière italienne a annoncé mardi 21 février avoir saisi 2,5 millions de biens d’un banquier soupçonné d’avoir instrumentalisé un organisme du Vatican pour des opérations de blanchiment d’argent entre 2000 et 2011, dont certaines menées en Suisse et en Italie.