Le lien fatal entre l’excès d’individualisme et la violence

Capture« Cette violence polymorphe que, à tort ou à raison, nous sentons autour de nous, ce vertige sécuritaire qui nous empoigne au point de nous pousser à la panique juridique, ce sont précisément ce que s’entêtèrent à conjurer les sociétés du passé. Il faudra nous résoudre à admettre que ces cultures traditionnelles, dont nous voulions orgueilleusement nous démarquer, n’avaient pas si mal compris le lien fatal entre l’excès d’individualisme et la violence qui vient ».

Jean-Claude Guillebaud, dans La Vie