Pensée du jour

On ne parvient pas à un certain âge sans avoir perdu. J’ai beaucoup perdu, oui. Ce que j’ai perdu est irrattrapable. J’ai perdu des êtres qui étaient pour moi des sources de soleil. Ce soleil a été mis en terre. Apparemment mis en terre. Moi, je pense que je continue à en recevoir les rayons. Mais je sais aussi, en même temps, que c’est une perte et qu’elle est irrattrapable. Je sais les deux choses. Que dire de plus ?

Christian Bobin