Du rire et des larmes…

Et les mistrals gagnants

Capture« Un rire franc quand le petit aristo de la bande discute avec Bonne Maman venue le voir à l’hôpital :
– Je crois que j’ai un peu la flemme…
– Ah oui!  et dites-moi, Tugdual, que fait-on quand on a la flemme ?
– On fait un petit effort, je crois…

Les larmes qui roulent dans le sourire, comme les roues des vélos, sur cette chanson de Renaud qui a donné son nom au film… D’un univers à l’autre, chacun le sien et toujours le plaisir de rouler, les cheveux au vent !

Du rire et des larmes, Ambre, Tugdual, Imad, Charles, Camille et le petit Jason nous en donnent à foison. Vous ne saurez plus si vous riez ou pleurez, si vous avez le coeur gonflé de joie ou serré de tristesse, ou simplement plein d’amour et de vie, en voyant ce documentaire ».

Lire plus chez Tigreek