Une nouvelle grotte découverte à Qumran

Qumran« C’est renversant ! Cela faisait 20 ans que j’attendais une telle nouvelle !», avoue, encore sous le choc, Mireille Belis, historienne et archéologue à l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem. L’annonce de la découverte d’une douzième grotte « à manuscrits » dans une falaise située à l’ouest de Qumran dans le désert de Judée a laissé en effet tous les spécialistes sans voix. Car ce sont précisément dans ces grottes, situées en Cisjordanie à une douzaine de kilomètres au sud de Jéricho, qu’avaient été mis au jour les célèbres rouleaux de la mer Morte entre 1947 et 1956. L’une des plus grandes découvertes archéologiques du XXe siècle. […]

Malheureusement, celle-ci avait déjà été repérée par des pilleurs qui l’ont vidée de son contenu, comme l’attestent deux manches de pioche abandonnés sur place dans les années 1950. Il ne reste donc rien a priori des inestimables vestiges qu’elle devait contenir, si ce n’est un fragment de parchemin. […]

Un véritable capharnaüm de poteries brisées et des restes de textiles ont cependant été retrouvés, l’ensemble ayant servi, dans l’Antiquité, à emballer et protéger ces documents originaux remontant pour certains aux origines de la Bible hébraïque. Ces écrits avaient été cachés au cours du 1er siècle de notre ère, quand les armées romaines de l’empereur Titus (68) avaient détruit le Temple de Jérusalem et pourchassé les communautés juives qui avaient ainsi mis à l’abri leurs documents jugés les plus précieux.

A lire sur Science et Avenir