Aimer pour la vie entière ?

Capture« Le prêtre, comme percevant ces mouvements intérieurs, accueille le jeune couple comme il se doit, puis se tourne vers l’assemblée. ‘Celui qui s’engage le plus aujourd’hui n’est pas celui que nous croyons : ni Elodie, ni Arnaud, mais bien Dieu ! Nos deux amis viennent célébrer leur mariage en Eglise, car ils savent ne pas pouvoir compter sur leurs propres forces seules’.

Il me semble que cette brève histoire donne réponse à l’interrogation : ‘Est-ce donc possible… pour la vie ?’ À vue humaine, l’amour pour toujours s’annonce impossible. En ces temps où l’on jette et remplace toute chose sans tarder ; en cette ère où le smartphone et l’ordinateur ont une durée moyenne de trois années ; en ces temps, où l’on nous prévient que nous entreprendrons chacun au moins trois métiers différents ; en ce début de XXIe siècle où l’on chérit rarement ses amis pour la vie entière… les engagements se succèdent et ne se ressemblent pas. Nous sommes portés à croire qu’il en sera de même dans l’amour. Oui assurément cela adviendra, si nous continuons de compter sans Dieu ! »

Lire le père Thierry Anne sj, dans Jeunes Cathos