L’évangile selon Macron

Macron : peut-on croire à l’Emmanuel ?A lire, cette passionnante tribune des AlterCathos : « Une personnalité politique semble vouloir endosser, plus encore que les autres, le costume de Messie national : Emmanuel Macron. Si l’on résume souvent le phénomène Macron à une « bulle médiatique » gonflée d’ambitions personnelles et de soif de renouveau – forme de divertissement médiatique dans un univers politique marqué par l’alternance –, il importe de comprendre en quoi la campagne d’Emmanuel Macron est à prendre au sérieux dans sa manière d’entrer en résonance avec la crise profonde que traverse notre pays. Surtout, il est essentiel de se demander ce que le messie Macron est réellement venu apporter en politique et vers quelle Terre Promise il souhaite nous emmener. Est-il venu pour sauver la politique ou pour la perdre ? ». Extrait de cette contribution au discernement :

Plus largement, il est essentiel de s’interroger sur la place dévolue au politique par rapport à l’économique dans le projet macronien : la politique vise-t-elle à nous projeter dans un horizon de bien commun à partir de l’analyse de la situation actuelle ou a-t-elle pour ambition d’adapter une société aux évolutions de la sphère économique ? La question est cruciale lorsqu’on la rapporte aux interrogations formulées par le Pape François dans l’encyclique Laudato Si, où il exprime ses inquiétudes concernant la soumission du politique à un « paradigme technico-économique ». Un des maux politiques actuels est, pour le Pape François, la renonciation du politique à dessiner un horizon du bien commun à partir des urgences économiques, sociales et écologiques pour se réfugier dans une fonction de chambre d’enregistrement des évolutions techniques et économiques. Emmanuel Macron semble bel et bien participer de cette défaite assumée du politique. Ses allusions à la transition énergétique ne sont d’ailleurs que l’occasion d’évoquer les opportunités à saisir en matière de green business.

Lire la suite…