D’un amoureux de la Liturgie, nommé consulteur à la Congrégation pour le Culte divin

3 questions au fr. Olivier-Thomas Venard op., nommé consulteur à la Congrégation pour le Culte divinLe Pape François a nommé ce dimanche 15 janvier le vice-directeur de l’École Biblique et Archéologique Française, le fr. Olivier-Thomas Venard, consulteur pour la Congrégation pour le Culte divin, dirigée par le Cardinal Sarah. A lire : trois questions à un amoureux de la sainte Liturgie. Extrait :

Avez-vous nourri une réflexion particulière sur ce thème jusqu’ici ?

[…]

Plus que les questions historiques ou canoniques, ce sont la poétique et l’esthétique de la liturgie qui me passionnent : dans une liturgie digne de ce nom, elles doivent continuer celles du Christ dans l’Évangile, puisque c’est Lui qui agit dans la liturgie. C’est ce lien entre christophanie et liturgie que nous devons vraiment approfondir : pour cela il faut sans doute renouveler aussi notre regard sur les Écritures. Cela explique ce que disait le fondateur de l’École biblique, le vénérable fr. Marie-Joseph Lagrange : « J’aime entendre l’Évangile chanté par le diacre à l’ambon, au milieu des nuages de l’encens : les paroles pénètrent alors mon âme plus profondément que lorsque je les retrouve dans une discussion de revue ». Lorsque l’on déroule le rouleau de la Tora à la synagogue, ou qu’on ouvre l’Évangéliaire à l’église, on ne s’apprête pas à lire pour « s’informer » ni pour « comprendre » : on va continuer à « vivre » l’histoire sainte. Quand on déploie le Livre, en liturgie, la Parole divine s’adresse à nous ici et maintenant : il doit se passer quelque chose  ! Si cela peut être utile, je serai heureux de proposer ce genre d’apports, inspirés de la poétique et du judaïsme, aux prochaines recherches de la Congrégation.