Des cathos de gauche qui veulent une autre gauche

Offering a red roseCertains catholiques de droite pourraient se satisfaire sarcastiquement de ce qui va suivre et pourtant ils ont tort – sur le sarcasme ! – car, oui, il est essentiel que ceux qui croient dans le Christ soient et agissent partout dans l’échiquier politique et aussi à gauche.

Mais oui, il semble difficile en ce moment d’être chrétien voire catholique à gauche. Régis Passerieux, candidat des Poissons Roses, la frange personaliste au PS, devient candidat hors la primaire de « la belle alliance », après son éviction dans le cadre du process du parti, fort d’un constat amer :

Ainsi, un constat lucide doit être établi : le Parti Socialiste ne porte plus l’ambition de faire participer tous et chacun à une conception exigeante du bien commun.

Et dans la foulée, des catholiques engagés comme Samuel Grzybowski, Fondateur et ancien Président de Coexister, et Jerôme Vignon, nouvel ex-Président des Semaines Sociales de France, contribuent à une tribune dans les colonnes de La Vie intitulée « La gauche que nous aimons », disant entre autres :

La gauche vit dans la crise la fin d’un long cycle qui a pris naissance dans les espérances des Lumières et le mythe fondateur de la Révolution. Un cycle marqué par le ralliement de citoyens chrétiens, très investis dans l’action sociale, constituant ainsi un héritage original, parfois source de conflits. Sans doute est-ce le moment de cicatriser les vieilles blessures pour refonder l’avenir.

Il est en effet triste et amer de voir une sensibilité politique oublier ce que les « cathos » leur ont apporté et comment ils ont contibué à leur identité politique. La liste serait longue et l’auteur devrait avoir plus de temps pour vous le restituer …

Gardons dans nos prières et en amitiés ces frères et soeurs qui cherchent en fidélité avec leur foi – la nôtre ! – à ouvrir un chemin dans la partie gauche de la politique en France!

Et tiens, si vous souhaitiez trouver quelques repères pour analyser les programmes des candidats aux prochaines échéances électorales, vous pouvez vous nourrir des 12 propositions d’Esprit civique (pour rester dans un regard de gauche …) ; c’est par ici !