La chartreuse, ma fée verte

capture« Au moment où le souvenir des fêtes s’efface, avant que le bruit des choses et de la politique nous envahisse à nouveau, je voudrais saluer ma fée verte, qui n’est pas l’absomphe de Rimbaud mais l’élixir du silence, cette chartreuse devenue légendaire. Une légende qui est d’ailleurs d’intensité variable. Il y a trente ou quarante ans, tout le monde connaissait la chartreuse et personne ne connaissait les chartreux ».

François Sureau, dans La Croix