Penser le politique dans le cadre d’une écologie intégrale

capture« Comment sortir de cela ? Non pas en proposant une autre construction sociale, mais en pensant le politique dans le cadre d’une écologie intégrale, c’est-à-dire en repartant du donné des communautés naturelles : la famille (communauté humaine), l’agriculture (communauté de l’homme avec la nature), le culte (communauté de l’homme avec les dieux, car sans cette confiance dans le Créateur et Rédempteur, comment accueillir le donné avec ses drames ?). Si terribles que soient les temps, c’est une providence qui nous y a placés, et c’est là, dans le donné de notre époque, que nous avons notre mission ».

Fabrice Hadjadj dans Limite