Feu la neutralité du web

284bae171ac79c182ee045737c25b04dOn peut saluer l’article de Vincent Glad, pour Libération : « IVG : la France a trouvé la (mauvaise) parade à la désinformation » qui fait partie des quelques rares à s’être interrogé sur la méthode, quelle que soit son appréciation sur le fond, que l’on devine peu favorable aux sites concernés.

Il relève déjà que, contrairement à ce qu’a déclaré Catherine Coutelle, rapporteur socialiste du projet de loi à l’Assemblée Nationale, il n’y a pas de consensus scientifique sur la question des troubles post-IVG (et l’on écoutera aussi le témoignage très clair de Marie de Hennezel à cet égard), pour conclure :

Il y a derrière cette loi contre l’entrave numérique à l’IVG l’idée que Google, et plus largement Internet, doit donner la «vérité». Google est une sorte de service public, et on ne peut y entraver la communication officielle qui y est donnée.