Pour une écologie intégrale

capture« Cet ouvrage est donc un appel à appréhender l’invisible, non pas d’un point de vue théorique, mais bien concrètement en replaçant l’action de l’homme au cœur de cette démarche. L’atteinte des objectifs de l’écologie intégrale dépend donc avant tout de la reconnaissance par l’homme de sa responsabilité dans la conduite du monde. Le témoignage de ces quatre spécialistes provenant de secteurs différents illustre bien le caractère universel de l’écologie intégrale, de sa composante transcendantale, et nous rappelle l’impératif d’œuvrer rapidement à son avènement ».

Voir plus dans Limite…