Le Sénat adopte le délit d’entrave à l’IVG

capture « Le Sénat vient d’adopter une proposition de loi étendant une nouvelle fois la définition du délit d’entrave à l’avortement. Le texte, bien qu’amendé, demeure gravement liberticide. En effet, il étend le délit d’entrave à ‘tout moyen’ de communication et aux ‘pressions morales et psychologiques, (…)  à l’encontre des personnes cherchant à s’informer sur une interruption volontaire de grossesse' ».

Grégor Puppinck pour l’ECLJ…