La liberté d’expression n’est pas faite uniquement pour ceux avec qui nous sommes d’accord

capture« La Quadrature du Net est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d’Internet, notamment la libre circulation de la connaissance.

À ce titre, La Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée ».

La Quadrature s’est logiquement penchée sur le délit d’entrave numérique : « L’inclusion de la simple publication de contenus dans le délit d’entrave numérique créerait un précédent d’atteinte à la liberté d’opinion et d’expression inacceptable. Le fait que la visibilité de ces contenus soit excessive ne peut être corrigé par la création d’un délit, mais relève de la mobilisation positive sur Internet en faveur des droits, ou de la lutte contre la position dominante de moteurs de recherche et la façon dont ils en abusent. La création d’un délit pour mise à disposition de contenus, fussent-ils douteux, écoeurants ou opposés à la liberté de choix des personnes, porte indiscutablement atteinte à la liberté d’expression. Or, cette dernière n’est pas faite uniquement pour ceux avec qui nous sommes d’accord ».

Voir plus…