Le Pape François ne veut pas de cathos tièdes

ossrom137074_articolo

C’est en commentant la Première lecture du jour (Livre de l’Apocalypse 3,1-6.14-22.) hier, lors de la messe matinale, que le Pape a exhorté les chrétiens à ne pas être des croyants « tièdes », installés dans leur foi, fermés à la rencontre bouleversante du Christ. Cette tiédeur peut concerner aussi bien les personnes que les communautés, et l’Église entière :

«Mais que pense un tiède ? Le Seigneur le dit ici  : il pense être riche. « Je me suis enrichi et je n’ai besoin de rien et je n’ai besoin de rien. Je suis tranquille ». Cette tranquillité qui trompe. Quand dans l’âme d’un Église, d’une famille, d’une communauté, d’une personne, tout est toujours tranquille, là il n’y a pas Dieu.»

Il s’agit de se rendre disponible à Dieu, de vivre comme Zachée, dans l’espérance de sa rencontre. Un beau conseil pour les croyants mais aussi pour les associations et communautés paroissiales :

«Est-ce que je sais distinguer dans mon cœur quand le Seigneur me dit « réveille-toi » ? Quand il me dit « ouvre » ? Et quand il me dit « descend » ? Que l’Esprit Saint nous donne la grâce de savoir discerner ces appels»

Source : Radio Vatican