Conversation spirituelle et indifférence ignacienne

capture

La 36e Congrégation Générale des Jésuites achevée le 12 novembre est l’occasion de préciser une méthode bien jésuite pour prendre des décisions importantes :

« La tradition ignatienne offre un mode de dialogue particulier : la conversation spirituelle. Il ne s’agit pas d’une discussion sur les questions spirituelles, c’est plutôt un mode d’interaction basé sur le numéro 22 des Exercices spirituels de saint Ignace.

Ignace dit qu’on doit supposer qu’un bon chrétien doit être prêt à défendre plutôt que de condamner l’opinion ou la proposition d’un autre. Si l’on juge qu’on ne peut la défendre, on essaie tout au moins de la clarifier de telle façon qu’on puisse mieux la comprendre. Alors, si ce qui est proposé paraît incorrect, on chercher à le corriger avec douceur. Enfin, si cela ne suffit pas, on utilisera tous les moyens appropriés, car l’intention réelle sera de sauver ce qui est bon dans la proposition d’autrui ».

Voir plus…