Aujourd’hui, le Pape au milieu des sans-abris

Quelques 4 000 hommes et femmes, des sans-abri et leurs accompagnateurs, venus de 22 pays européens étaient réunis ce matin au Vatican, autour du Pape François. Et ils sont pas moins de 6000 à être attendus pour le week-end, dans le cadre d’un pèlerinage inédit coordonné par l’association française Fratello, sur le thème nous les pauvres, avec François à Rome au cœur de l’Eglise.

L’association française Fratello organise des colocations entre des actifs et des gens à la rue. « C’est une initiative de laïcs qui ont fait le choix de vivre avec des personnes qui viennent de la rue », explique François Le Forestier, porte-parole de Fratello, à France Info. Et cette initiative se propagerait dans « d’autres pays européens« .

Sur Radio Vatican : ce matin, le Pape a notamment écouté deux témoignages de personnes de la rue : celui de Christian, un français, schizophrène, pris en charge par l’association Lazare, et Robert un Polonais, aidé par la communauté des Camilliens. Ils ont parlé de leurs difficultés mais dit aussi que Dieu avait toujours été auprès d’eux, même dans les années de galère.

Le Pape a ensuite pris la parole à son tour, revenant sur ces témoignages et sur la dignité de chaque pauvre en lien avec le coeur de l’évangile : «ceux qui n’ont pas de toit nous enseignent à ne pas nous satisfaire, ils nous apprennent à rêver à ce qui est au cœur de l’Evangile».

«Je vous remercie d’être venus me visiter et je vous demande pardon si parfois je vous ait offensé par mes paroles, si certains n’ont pas compris l’Evangile qui met la pauvreté au centre. Je vous demande pardon quand des chrétiens tournent le regard de l’autre côté en rencontrant un pauvre» a encore dit le Saint-Père avant de se lever pour réciter une prière:

Dieu Père de nous tous, de chacun de tes enfants, je te demande que tu nous donnes de la force, de la joie, que tu nous enseignes à rêver pour regarder de l’avant , que nous soyons solidaires, que tu nous aide à défendre notre dignité, tu es le Père de chacun de nous.

https://twitter.com/Fratello2016/status/796996122812289025