En Israël, deux biologistes mettent au point un traitement révolutionnaire contre le SIDA

israel-_-deux-chercheurs-offrent-lespoir-de-guerir-du-sidaLu sur Le Point :

« Un espoir d’éradiquer le VIH et donc la fin du sida ? Depuis début novembre et l’annonce d’une méthode révolutionnaire en matière de traitement, les Israéliens veulent y croire. De quoi s’agit-il ? Deux biologistes de l’université hébraïque de Jérusalem, les professeurs Abraham Loyter et Assaf Friedler, travaillent au développement d’un médicament dont l’ingrédient actif est un peptide, une très petite protéine, qui favorise l’intégration dans la cellule infectée de nombreuses copies du génome du VIH. Résultat : la cellule s’aperçoit qu’elle est malade et va donc se suicider. Un mécanisme d’autodestruction, ou apoptose, selon le terme scientifique, qui, en provoquant la mort de la cellule, empêche la propagation du virus dans le corps du malade. »

Selon le professeur Abraham Loyter :

Avec notre approche, nous détruisons les cellules infectées, donc il n’y a aucun risque que le virus puisse se réveiller un jour, parce qu’il n’y aura plus de cellules contenant le virus…

Le microbiologiste Hervé Bercovier, professeur émérite de l’université hébraïque de Jérusalem précise toutefois :

nous avons une nouvelle approche, avec la preuve de faisabilité en laboratoire. Cela étant, entre le tube à essai et l’homme, l’attente sera longue… Et encore si toutes les étapes à venir sont concluantes.