Benoît XVI, dernières conversations

capture

« Il n’en demeure pas moins un extraordinaire témoin de ce qui a été vécu par l’Église au moment du tournant conciliaire, mais aussi en amont et en aval. C’est pourquoi on ne saurait être trop reconnaissant à Peter Seewald de poursuivre avec Benoît XVI une conversation commencée dès 1996 et qui lui a permis d’écrire deux livres indispensables pour comprendre l’œuvre et la destinée de Joseph Ratzinger (Le sel de la Terre et Lumière du monde).  Dernières conversations, qui vient de paraître, apporte nombre de précisions utiles sur le passé, notamment sur les épreuves traversées durant le pontificat ».

Gérard Leclerc dans France Catholique…