Réforme de l’académie pontificale pour la vie

Académie pour la vie: de nouveaux statuts pour élargir le champ d’actionRapporté par l’agence Zenit : La réforme de la curie romaine touche aussi l’académie pontificale pour la vie et la dote de nouveaux statuts. Reconnaissons qu’en matière de défense de la vie et de la dignité humaine, il était devenu quasiment banal de s’engager presque exclusivement sur les questions de début et de fin de vie. Aussi, il y a vraiment de quoi se réjouir de l’annonce qui est faite ici : tout en renouvelant les termes actuels de la mission de l’académie, les nouveaux statuts en élargissent le champ d’action en vue d’une écologie humaine intégrale, reconnectée à notre société humaine :

Parmi les nouveautés à souligner : la collaboration avec les non-catholiques, une section pour les jeunes chercheurs et l’abolition des nominations à vie pour les membres, désormais titulaires d’un mandat quinquennal.

Interrogé par Radio Vatican, Mgr Paglia explique que le pape demande à l’Académie de « ne pas rester enfermée dans son périmètre, mais d’entrer dans le cœur de la société humaine ». Les statuts élargissent ainsi l’horizon des recherches : « il est demandé à l’Académie de s’occuper de (…) tout ce qui concerne la protection de la dignité de la personne humaine dans les divers âges de l’existence, le respect réciproque entre genres et générations, la défense de la dignité de chaque être humain, la promotion de la qualité de vie, qui intègre ‘la valeur matérielle et spirituelle’ ».

Avec ces nouvelles directives, précise l’archevêque, « l’Académie ne devra pas seulement s’arrêter sur les question traditionnelles de la bioéthique, mais un dessein humaniste s’ouvre ». Une perspective qui englobe « des implications sociales, économiques et écologiques ».