Une neuvaine pour les paysans

image_neuvaine_site-2-f50af« Sans doute, la plupart d’entre nous avons entendu l’appel de l’Église et du Pape François et avons franchi la Porte Sainte à Rome, dans nos cathédrales ou dans nos sanctuaires. Mais les membres des Journées paysannes ne peuvent laisser se terminer l’année sainte sans implorer ensemble et d’une manière communautaire la Miséricorde de Dieu sur les familles paysannes. » Cet appel vibrant est signé de Jean-Louis Laureau, fondateur des Journées paysannes, dans l’éditorial du Lien de l’automne 2016.  « Ceux qui étaient jusqu’à présent un peu épargnés se demandent à leur tour s’ils vont pouvoir continuer leur travail et nourrir leur famille. Le drame paysan ne fait que s’amplifier », ajoute Emmanuelle François, la présidente de l’association.

Les Journées paysannes organisent donc en partenariat avec Hozana entre le 11 novembre, 1700ème anniversaire de la naissance de saint Martin, et le 20 novembre, clôture du jubilé de la Miséricorde. Pour Jean-Louis Laureau, « cette neuvaine nous rappellera que la désespérance actuelle de la paysannerie française ne peut être guérie que dans la durée des humbles travaux qui dans la foi, l’espérance et la charité, sont transfigurés pour devenir œuvre de miséricorde ». L’inscription à la neuvaine se fait sur le site Hozana.