De l’autorité !

whistle of a referee« L’autorité est le pouvoir de commander, d’être obéi. Elle implique les notions de légitimité, de commandement et d’obéissance, d’un autre pouvoir qui impose l’autorité. La forme de la légitimité peut varier selon les circonstances. L’autorité est considérée comme distincte de l’autoritarisme, qui est un trait de caractère. » Vous l’aurez compris aux liens, il s’agit de la définition Wikipédia !

La vacuité de certains de nos hommes politiques, les agressions odieuses contre les forces de l’ordre parmi d’autres sinistres illustrations font de l’autorité  un objet balloté de toutes parts, utilisé de bonne et souvent de mauvaise manière notamment dans le débat public. C’est le fond de l’inquiétude voire de l’indignation de Jean-Claude Guillebaud tout récemment dans les colonnes de La Vie.

Et pourtant, on sait qu’on en a besoin, individuellement et collectivement, quand elle est mobilisée de la bonne manière. En Eglise, le Pape François nous proposait l’usage du pouvoir et de l’autorité comme un service. En famille ou à l’école, on peut relire la contribution de Jean-Marie Petitclerc sur « L’autorité : de quel droit transmet-on ? ».