Rockeuse, punk, athée, religieuse. Mais pas en même temps.

web-sister-theresa-aletheia-noble-c2a9-theresa-aletheia-noble-facebook

Aleteia publie un intéressant texte de Soeur Theresa Aletheia (oui) Noble, revenant sur son parcours, sa foi et ses doutes persistants. Elle rapporte cette prière qu’elle a fait récemment et, ma foi, elle vaut la peine d’être dite :

Seigneur, avant, je souhaitais que tu m’aides à lutter contre ma nature sceptique. Désormais, je ne souhaite qu’une chose : conserver ce scepticisme. Je ne veux pas d’une foi facile et naïve. Fais que ma foi soit audacieuse, fougueuse, pleinement assumée, mais fais que j’arrive toujours à comprendre ceux qui doutent. Je veux à tout prix rester en phase avec ceux qui sont à la marge de l’Église, ceux que l’on ne comprend pas vraiment, ceux qui ne font pas partie du cercle des « habitués », ceux qui doutent, ceux qui cherchent, les excentriques, ceux qui ne rentrent pas dans les cases de la société. Délivre-moi, Seigneur, d’une Église d’initiés confortablement installés dans leurs certitudes.