On ne donne pas une bonne nouvelle avec un visage triste

Le Pape François s'exprime devant la Congrégation générale des jésuites« … et la joie n’est pas non plus un petit plus décoratif. Elle est un indice de grâce, et montre la présence de l’amour. » C’est le message que le Pape François a fait passer hier matin en se rendant au à la 36e Congrégation générale de ses confrères Jésuites, dix jours après l’élection de leur nouveau Supérieur Général, Arturo Sosa Abascal.

Le Pape a aussi évoqué le discernement qui, pour les jésuites, passe par le fait de se concentrer sur le nécessaire et sur l’essentiel. C’est que pour François, la joie est précisément de cet essentiel, sans laquelle il n’y a pas d’annonce de l’évangile possible.

La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours. (Evangelii Gaudium, 1)