L’hypothèse d’un film catastrophe en 2017

5015570_6_dc6d_les-candidats-de-la-primaire-de-la-droite-pour_3b3552322c2604a1340d742d0fbc94a7L’éditorial du Monde aujourd’hui traduit certes une angoisse plus forte à gauche mais dessine un tableau crédible que tous doivent avoir en tête.

C’est le diagnostic que vient d’établir France Stratégie, organisme d’étude et de prospective rattaché au premier ministre. Après bien d’autres, son rapport intitulé « Lignes de faille », pointe un phénomène de « fatigue démocratique », dont il décrit les symptômes inquiétants : chute de la participation aux élections, qui a baissé, en moyenne, de 20 points depuis les années 1970 ; critique d’une élite politique jugée coupée des réalités, fort peu représentative et, qui plus est, majoritairement corrompue ; défiance envers les partis politiques sans équivalent en Europe, puisque 5 % seulement des Français leur font confiance ; enfin, doute profond dans la capacité des responsables politiques à influencer le cours des choses conformément à la volonté du peuple.

Ce n’est pas sans évoquer le constat inquiet des évêques dans leur lettre. Il reste à espérer que les candidats à la présidentielle aient conscience de leur responsabilité historique.