17 octobre 1987, première Journée du Refus de la Misère

capture

Jésus-Christ s’est identifié aux plus pauvres de son temps, il s’identifie encore et toujours aux plus pauvres en tous les temps. C’est donc leur vie qui est aussi la sienne, qui est source de notre spiritualité. Nous est-il possible d’élaborer une théologie de l’homme, sans partir de l’homme le plus usé par la misère ?

Père Joseph Wresinski, initiateur de la Journée du Refus de la Misère