Un pas supplémentaire en faveur de la liberté religieuse en Egypte

La religion ne sera plus mentionnée à l'Université du Caire

Sur TerraSanta.net on peut lire qu’à la surprise générale l’Université du Caire a annoncé, hier, la décision de supprimer la mention de la religion de tous les papiers administratifs qu’elle utilise. Dans ce pays où l’Islam est religion d’État, comme aussi à l’échelle du monde arabe, il s’agit là d’une petite révolution. En effet, l’université du Caire a été classée en 2016 la 4ème meilleure université des pays arabes. Cette mesure s’appuie sur la constitution égyptienne qui prône la liberté religieuse et selon laquelle la discrimination et la haine, notamment en rapport avec la religion ou la croyance, sont des crimes punis par la loi. La rédactrice en chef de Terre Sainte Magazine, Marie-Armelle Beaulieu, commente ainsi la nouvelle sur Facebook : « En dépit des apparences, le monde arabe continue sa réflexion sur la place de la religion dans la société. »