L’affaire Vincent Lambert de retour devant le Conseil d’Etat

captureLe Conseil d’Etat avait, dans une décision solennelle, le 24 juin 2014, jugé légale la décision de l’équipe médicale du CHU de Reims de mettre fin à l’alimentation et l’hydratation artificielles de Vincent Lambert. Un jugement confirmé par la Cour européenne des droits de l’homme en juin 2015. Depuis, les procédures continuent.