James Foley, reporter de guerre et figure christique

captureDans la profession, on reconnaissait en ce photojournaliste de 40 ans un grand professionnel, courageux et talentueux. Mais seuls ses proches amis ou confrères savaient qu’il était « aussi » un ardent catholique. Cela ne fut presque jamais mentionné quand on rapporta, dans tous les médias du monde, les étapes de sa capture, puis son assassinat au couteau.

Par Jean-Claude Guillebaud

Voir plus…