Un prêtre pour présider l’Université de Strasbourg ?

À lire dans La Croix.

Michel Deneken, théologien et prêtre, est candidat à la présidence de l’université de Strasbourg, ce qui suscite localement quelques remous. Le conseil d’administration élira le nouveau président le 13 décembre.


Cette candidature, relève La Croix, soulève les objections des étudiants communistes et du syndicat des professeurs de l’université, ainsi que de certains prêtres qui critiquent le carriérisme du prêtre ; mais,

pour l’archevêque, Mgr Jean-Pierre Grallet, « si un prêtre de notre diocèse est reconnu pour son enseignement et ses compétences, nous ne pouvons que nous en réjouir. C’est le devoir des chrétiens d’être compétents là où ils sont et d’assumer des responsabilités là où ils peuvent, d’une façon soucieuse du bien de tous »., nous ne pouvons que nous en réjouir. C’est le devoir des chrétiens d’être compétents là où ils sont et d’assumer des responsabilités là où ils peuvent, d’une façon soucieuse du bien de tous ».