Si Jean-Paul II m’était conté par Wajda

2010-08_andrzej_wajda_1_0

Suite au décès du cinéaste ce dimanche, RFI rapporte une interview dans laquelle Andrzej Wajada évoque son projet de film sur Jean-Paul II, avec une de ces scènes coup de poing dont il a le secret :

J’ai toujours rêvé de tourner un film sur Jean-Paul II. Je voudrais qu’une scène y figure, qui m’a été racontée à Rome. Les papes avant Karol Wojtyla étaient tous Italiens. Le pape changeait, mais pas la ribambelle de cuisiniers, femmes de chambre et femmes de ménage qui s’occupaient de ses appartements. Quand un Polonais est devenu pape, tous les domestiques sont partis. A son arrivée au Vatican, Karol Wojtyla a trouvé les appartements vides. Lui et son fidèle secrétaire, le père Dziwisz, ne savaient même pas où était le pain ni le sel. Et c’est avec les moyens du bord qu’ils se sont préparés leur premier repas. Ce premier souper solitaire dans un vaste appartement vide reste pour moi le symbole du choc, du profond bouleversement causé par l’élection de ce Polonais, de cet homme qui pour beaucoup venait de nulle part, et qui s’est retrouvé à la tête de l’Église catholique.