Un nouveau directeur pour le Sanctuaire de Lourdes

xvm6361a2e0-8e0a-11e6-90b6-d1ff278129b4

 

La fréquentation du Sanctuaire de Lourdes est en baisse, un nouveau directeur y a été nommé. Mais dans les autres sanctuaires européens, le nombre de pèlerins a augmenté ces dernières années.

L’évêque de Tarbes et de Lourdes, Monseigneur Brouwet, a nommé cet été Thierry Lucereau, fervent catholique mais surtout spécialiste du redressement d’entreprises, comme directeur des opérations du sanctuaire, rapporte l’AFP.

Le sanctuaire de Lourdes est en effet confronté à des difficultés financières croissantes. «La situation financière du sanctuaire s’est dégradée progressivement», déplore le nouveau directeur des opérations.

Selon un audit publié cet été et dont l’AFP a obtenu copie, Lourdes est l’un des rares sanctuaires en France et à l’étranger où le flux de pèlerins diminue. Leur nombre a chuté de 25% en cinq ans, indique le rapport. Tandis que 800.000 pèlerins ont été accueillis de 1999 à 2007, avec un pic à près d’1,2 million en 2008, année de la visite du pape Benoît XVI, ceux-ci n’étaient plus que 605.000 en 2014. A contrario, Saint-Jacques de Compostelle en Espagne et Fatima au Portugal «affichent des croissances de l’ordre de 50%» depuis la même année, à près de 250.000. Ces chiffres ne représentent toutefois que les pèlerins venus en groupe tandis que ceux se rendant à Lourdes en famille ou seuls augmentent, assure Thierry Lucereau.

Toute la difficulté est donc de faire revenir les pèlerins à Lourdes et de les faire contribuer financièrement davantage, tout en réduisant les coûts. Pas question cependant de licencier ou de verser dans la marchandisation du culte…