Sortons du canapé

ambition-politique

La chaîne M6 ne semble pas avoir entendu les conseils du Pape François lors des dernières JMJ.

La toute nouvelle émission lancée hier soir et animée par Karine Le Marchand, expose la personnalité et la vie intime des candidats, tranquillement installés dans des canapés et fauteuils. L’objectif ? Montrer que derrière le politique, il y a l’homme, derrière le vernis de la communication, une personnalité authentique. Bref : rendre les dirigeants plus proches des français, dans un contexte où les représentés se sentent toujours plus éloignés de leurs représentants. Karine Le Marchand peut-elle réconcilier les Français avec les politiques comme elle s’emploie à les réconcilier avec le monde agricole ? Il n’est pas sûr que l’incarnation de la représentation soit une simple affaire de sentiment et que le développement d’une « communication sentimentale », en parallèle de la « communication politique », soit la bonne réponse à la crise de régime actuelle. Elle ne fait finalement que la mettre au grand jour, en lui opposant de fausses solutions. Politiquement aussi, il est temps de sortir du canapé.

« Il faut quitter le canapé pour des chaussures, des bonnes chaussures de marche. Il faut marcher, vers des sentiers que l’on ne connaît pas encore. […] Être des acteurs politiques, des animateurs sociaux. Porter partout la bonne nouvelle. Un don pour Dieu et pour les autres. Et c’est cela qu’être courageux, qu’être libre. » Pape François, JMJ de Cracovie, 30 juillet 2016.