Le boom discret des universités catholiques

Les effectifs des cinq établissements français – Lille, Paris, Lyon, Angers et Toulouse – augmentent encore de 6 % à 8 % lors de cette rentrée, selon leur fédération, l’Udesca. Ils avaient déjà doublé de 2003 à 2015, de 14 000 à 28 600 étudiants.

Le Monde : Le boom discret des universités catholiques…