« Il faut crier la souffrance mais aussi l’expliquer par l’art »

Fraternité en Irak organise aussi des expositions artistiques. Ainsi le 8 novembre prochain, à Erbil. Selon Mgr Mirkis Thomas, « les artistes sont là pour semer l’espérance et donner aux autres une raison d’espérer ». Note en passant : si les artistes irakiens y parviennent, combien plus devrions-nous en être capables ici.