Colombie : « Je continuerai à rechercher la paix »

Alors que les sondages donnaient le camp du « oui » en tête, ce sont leurs adversaires qui l’ont emporté dimanche 2 octobre, d’une courte tête. 50,22 % des Colombiens ont refusé l’accord conclu entre le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc). Faute de solution de rechange, le pays se trouve plongé dans l’incertitude la plus totale. […]

Pour rassurer l’opinion publique, Juan-Manuel Santos, le chef de l’État, est intervenu rapidement à la télévision colombienne dimanche soir. Prenant acte de sa défaite, il a toutefois annoncé que le cessez-le-feu resterait en vigueur. « Je ne me rendrai pas et continuerai à rechercher la paix », a-t-il déclaré dans une déclaration solennelle, annonçant un dialogue avec le camp du « non », emmené par l’ancien président Alvaro Uribe, son ancien mentor.

La Croix

Pour mesurer l’importance de cet accord de paix entre le gouvernement colombien et les Farc, on peut rappeler les propos du Pape François au président colombien Juan Manuel Santos Calderón, en 2015 :

« Vous êtes la personne pour laquelle j’ai le plus prié. »

Continuons nous aussi à prier !