Pour reconstruire la société : engageons-nous !

FB-Event-500x262Notre société était déjà pétrie de fragilités avant l’arrivée du Covid, elle va s’en relever encore plus difficilement ! Comment ne pas imaginer la sollicitude du Christ encore plus aiguisée pour la situation de notre monde ? Mais que faire ? Au nom de quoi ? Comment ? C’est pour tenter de répondre à ces questions que les Semaines Sociales de France vous invitent à leur rencontre fin novembre (en ligne et localement) sur le thème « Reconstruire la société : engageons-nous ! ».

La sortie de la pandémie est un défi immense. Comment ne pas créer de nouveaux fossés, entre générations par exemple : retraités épargnés économiquement par la crise, jeunes confrontés au chômage et au poids de la dette contractée ? Comment ne pas sacrifier l’environnement à la volonté de faire repartir vite l’économie ?
Les catastrophes peuvent être des moments de transformations profondes, de nouveaux commencements.
Nous, Semaines sociales de France, voulons nous engager pour cette transformation. Malgré la complexité des sujets, malgré la faiblesse de nos moyens, nous croyons que chacun peut peser sur les événements : des intervenants, acteurs, experts et témoins
nous en convaincront. Nous élaborerons et proposerons ensemble des pistes de solution ; nous les travaillerons en ateliers ; nous les présenterons à ceux qui détiennent le pouvoir, les pouvoirs ; nous les interpellerons au cours de tables-rondes. Ces engagements doivent aussi être personnels : qu’allons-nous inscrire comme changement dans le quotidien de nos vies ?

Une quinzaine d’intervenants en plénière (parmi lesquels Mgr Eric de Moulins-Beaufort, Cynthia Fleury, Véronique Fayet, Eric Salobir, Grégoire Catta, Dominique Quinio, Bertrand Badré), huit ateliers thématiques, la possibilité de rejoindre des groupes locaux qui travailleront – dans le respect des gestes sanitaires – à partager et débattre, … Une rencontre pour retrouver de l’énergie et des perspectives à nos engagements, quelques résolutions concrètes, à partager de manière démocratique, et l’occasion de se retrouver à beaucoup – même en ligne – pour partager nos engagements au service d’un monde qui en a besoin !

Le programme est ICI, pour s’inscrire c’est par LA !

Bravo Père Antoine !

pere-AntoineLundi 21 septembre, Journée internationale de la paix, la Fondation du Prix Aachen (Aix-la-Chapelle) pour la paix, a annoncé les lauréats de cette distinction pour l’année 2020. Parmi eux, le Père Antoine Exelmans, prêtre Fidei donum du diocèse de Rennes, installé au Maroc depuis septembre 2016

« L’hommage au prêtre catholique français installé au Maroc intervient en reconnaissance de ses actions en faveur des migrants irréguliers et personnes en transit au Maroc. «A Oujda, juste à la frontière algérienne, il accompagne les personnes en mouvement par son engagement. C’est là que la grande majorité des réfugiés entrent dans le pays et que le commerce de la migration s’est établi. […] Le Père Antoine est très dévoué au monde et aux gens. Sans discrimination quant à l’origine, le sexe ou la religion, il accompagne en particulier les personnes vulnérables et milite pour la justice. »Lire la suite

Belle soeur Angélique !

photo_2._angelique_2_560x320Soeur Angélique Namaika, religieuse de l’ordre des soeurs augustines, est à pied d’oeuvre depuis des années pour soulager les souffrances de son pays, la République démocratique du Congo. Primée par les Nations-Unies, repérée par les prix Aurora, soutenus par la Fondation Caritas, cette religieuse, après avoir consacré des années à guider les jeunes, y compris les futures religieuses, et à leur enseigner l’histoire, la géographie et la religion, a créé un Centre pour la réintégration et le développement, dans lequel plus de 22.000 femmes seront accueillies, puis un orphelinat, devenu clinique pédiatrique.

Angélique Namaika vit dans un grand et beau pays qu’est la République démocratique du Congo. Malheureusement, au cours des dernières décennies, cette terre a été cruelle envers ses propres enfants. Plongée dans les affres de la violence et du désespoir provoqués par les conflits armés, Angélique est venue à la rescousse de milliers de femmes congolaises, la plupart victimes des milices sanguinaires de l’Ouganda voisin appelé Armée de résistance du Seigneur (LRA), dont les combattants redoutés de tous ont fait des ravages. Malgré la terrible réalité à laquelle elle a dû faire face, Angélique Namaika ne s’est jamais autorisée à renoncer. Humble et sereine, elle et animée par une force qui la dépasse.

Un beau témoignage à lire ICI

Michael Lonsdale et l’espérance

imagesMichael Lonsdale a rejoint le Père et Dieu sait que ses interprétations, ses interventions, sa présence étaient témoignages d’une foi enracinée. Il y a quelques années, il est sur le plateau de France Info, en marge de la sortie de son recueil « Mes chemins d’espérance » :

L’espérance est une petite fille qui n’a l’air de rien du tout mais qui entraine les autres. […] L’espérance est un diamant pour soi et les autres. […] Ma foi est inébranlable, c’est la foi du charbonnier. […] Plus c’est horrible, plus l’espérance doit grandir.

Ci-dessous ce bel échange avec Michael Lonsdale, pour commander le livre et ainsi faire vivre son témoignage, c’est ICI

Parlez-moi d’Amour

A l’heure du décès de Michael Lonsdale, beaucoup d’anecdotes fleurissent sur les réseaux comme autant de fioretti. Ici, on vous propose simplement de l’écouter nous parler d’amour dans un de ses très beaux rôles, celui du bienheureux frère Luc de Thibhirine.

Jésus est-il un super-héros ?

Au regard des Evangiles, avait-il une cape ? Consommait-il de la kryptonite ? Etait-il déjà pote avec les Avengers ou est-il le Maître de la Force dans StarWars ? … Et tout un tas d’autres questions que les Domincains de TheoDom vous aideront à partager au service de votre discernement et de votre engagement en Eglise ! N’empêche, j’attends le 11 octobre pour qu’on me démontre que Jésus n’était pas un super-héros … Nouveau cycle de ThéoDom, à partir du 11/10 : « Jésus, simple héros ? » >> https://www.theodom.org/

« Oui, les religions font (aussi) la paix ! »

imagesLundi 21 septembre : journée internationale de la Paix. Le politologue Eric Vinson illustre dans les colonnes du Monde des religions en quoi les religions oeuvrent à la Paix, malgré les intutions contraires que d’aucuns pourraient partager.

Les institutions religieuses aiment à se présenter comme des fontaines de paix, de justice, de morale. Pourtant, l’histoire et l’actualité montrent combien cette image est partielle, voire partiale. Si bien que, dans notre France laïque, elles passent souvent pour des foyers autoritaires d’ignorance, d’hypocrisie et finalement de sévices variés, dont souffriraient leurs fidèles comme les autres, croyants ou non. Mais, au-delà des prises de position « pour » ou « contre », un regard objectif implique de prendre aussi en compte les efforts millénaires de ces traditions pour réguler, limiter, sublimer, si ce n’est éradiquer la violence, en leur sein comme à l’extérieur.

Une contribution qui rappelle utilement l’engagement des religions pour contrer la violence notamment en contribuant activement au dialogue inter-religieux ! L’occasion de redécouvrir que les religions sont une Bonne nouvelle, en substance, en cette journée de partage sur la Paix. A chacun d’entre-nous d’y oeuvrer ! L’article ICI

Malgré la Covid, les Français voient du positif et des raisons d’espérer !

5c4c4380d21ceaebe1f6f25ab232ce62d87ebf44Et c’est une récente enquête de Destin commun qui le dit ! Menée auprès de 2.000 Français, elle met en évidence les inquiétudes des personnes interrogées, une forme de renoncement pour certains, mais aussi des éléments positifs et des envies d’écologie, autour d’une nouveau projet à bâtir ensemble.

Malgré l’impact de la crise, les Français confirment qu’ils adhèrent à un avenir écologique. Ils envisagent même une relation gagnant-gagnant entre écologie et économie.
– Les Français privilégient une reprise économique rapide par une relance essentiellement nationale et européenne. La relocalisation des pans stratégiques de l’industrie est plébiscitée ;
– Mais les Français s’inquiètent en parallèle de l’abandon des efforts environnementaux, et ce, parmi toutes les familles ;
– Une majorité d’entre eux entrevoit une cohabitation fructueuse entre économie et écologie et certains vont même à regarder l’écologie comme un avantage comparatif de la reprise économique

Un regard lucide et pas aussi sombre qu’on aurait pu le craindre, à même de nourrir nos réflexions et engagements ! Pour mémoire, Destin commun vise à « bâtir une société plus soudée, dont les membres sont convaincus que ce qu’ils partagent est plus important que ce qui les divise ». L’enquête à lire ICI

 

Parole du jour

Frères,
    annoncer l’Évangile,
ce n’est pas là pour moi un motif de fierté,
c’est une nécessité qui s’impose à moi.
Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile !

1 Co 9, 16

Jeunes et vieux se réjouiront ensemble !

108608_agir-association-et-generation-culture-seniors-et-juniors-sous-le-meme-toitIl y a quelques mois, on vous parlait dans ces colonnes du « Prix Espérance » organisé par l’hebdomadaire La Vie : identifier et valoriser des initiatives de solidarité ou spirituelles, qui redonnent confiance et espérance, difficile pour nous d’y rester insensibles ! L’un des derniers projets identifiés est « Un toît parmi les âges » :

À Lille, où les étudiants peinent, comme ailleurs, à trouver un logement, ils peuvent louer un studio dans une résidence… pour personnes âgées. Christelle a fait ce choix l’an dernier : elle a vécu six mois à la Vesprée, résidence de Loos (en banlieue lilloise), où la moyenne d’âge est de 80 ans ! […] « Cela rend service à tout le monde, souligne Hélène Kowalkowski, une des deux coordinatrices du programme. On lutte contre la solitude et contre des préjugés dont souffrent pareillement les aînés et les jeunes. »

Une bonne nouvelle à retrouver ICI et LA, un chapelet d’autres inititatives réjouissantes ICI !

Le plastique n’est jamais si fantastique ; son recyclage, si !

« Landry Routhiau, 32 ans, originaire de Chanverrie (Vendée), vient de créer son entreprise de fabrication de machines à recycler les plastiques : l’atelier des recycleurs fous. » Utilisant les machines les plus novatrices, il cherche à réduire l’impact de la consommation de plastique sur notre environnement. Même si, dit-il, « « Le recycler peut contribuer à réduire ses effets néfastes, mais l’idéal serait de ne plus le produire du tout », estime Landry Routhiau. » Un article de La Vie retrace l’itinéraire de cet eco-entrepreneur par ici >>

Parole du jour

Frères, la connaissance rend orgueilleux,
tandis que l’amour fait œuvre constructive.

1 Co, 8, 1

Un brin de lecture comme bol d’air

Quand l’art vient nous aider à respirer en temps incertains… « Chaque jour jusqu’au 27 septembre, les artistes habitués des planches du Rond-Point se succéderont sur des tréteaux installés dans le jardin, devant un parterre de quelques dizaines de chaises. Joséphine de Meaux, François Morel, Christine Murillo, Pierre Notte et tant d’autres pour, selon les mots de Jean-Michel Ribes, « résister au Covid 19 et montrer que nous sommes toujours vivants. »

Le mardi 8 septembre, l’écrivain Daniel Pennac a ouvert ce bal prometteur. Regard espiègle derrière un binocle étroit, il s’installe à la table et ouvre son ordinateur. « C’est du work in progress, comme on dit en français », s’amuse-t-il en offrant, pour l’événement, ce cadeau réjouissant : les premiers chapitres du prochain volet de la saga Malaussène, directement tirés d’un manuscrit en cours d’écriture. » Un bel article de La Croix >>

Parole du jour

   Tout cela est arrivé pour que soit accomplie
la parole du Seigneur prononcée par le prophète :
    Voici que la Vierge concevra,
et elle enfantera un fils ;
on lui donnera le nom d’Emmanuel,

qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

Mt 1, 22-23

Nous fêtons aujourd’hui la Nativité de la Vierge Marie !

« L’équilibre des personnes passe par l’équilibre de la terre »

« Sur les terres de Tarnos, une commune située dans le sud des Landes, une ferme agroécologique a récemment été lancée. Tout est prêt, si ce n’est que l’équipe n’est pas encore au complet. Avec l’épidémie du Covid-19, le processus de recrutement a été retardé, surtout que l’établissement ne recherche que des personnes actuellement en… détention. Et plus spécifiquement 12 femmes que le réseau Emmaüs souhaite accompagner pour favoriser leur réinsertion professionnelle au terme de leur incarcération.  » Un projet plein d’espérance, à découvrir par ici >>

Aux Philippines, les religions au service de la Création

cq5dam.thumbnail.cropped.750.422Jeudi 3 septembre, à Barangay Bancao-Bancao, un groupe de chrétiens et de musulmans s’est réuni et a volontairement nettoyé le littoral, comme nous le rapporte VaticanNews :

Le vicaire apostolique, Mgr Socrates Mesiona, a dénoncé à cette occasion la culture «jetable» de la société actuelle : «Nous avons des religions différentes, nous avons des croyances différentes, mais nous vivons dans le même monde , a-t-il dit, nous espérons transmettre à tous la spiritualité de la protection de l’environnement». Sur la même longueur d’onde, Hadji Arturo « Abdulaziz » Suizo, un leader musulman local, a déclaré que l’Islam accorde beaucoup d’importance à la cause de la protection de l’environnement: «Protégeons-la pour la prochaine génération», a-t-il affirmé.

Une pierre de plus en cette année Laudato Si !

Un ChatMaritain … de combat !

« Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser les forteresses. »

Corinthiens 2, 10

Parole du jour

Purifiez-vous donc des vieux ferments, et vous serez une pâte nouvelle,
vous qui êtes le pain de la Pâque, celui qui n’a pas fermenté.
Car notre agneau pascal a été immolé : c’est le Christ.

1 Co 5, 7

Parole du jour

  En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom,
je suis là, au milieu d’eux. 

Mt 18, 20

Parole du jour

Nous, nous sommes fous à cause du Christ,
et vous, vous êtes raisonnables dans le Christ ;

1 Co 4, 10

Benoît XVI ou l’homme qui explosait les records

Après avoir été le premier pape à démissionner en 7 siècles, Benoît XVI continue d’exploser les records et devient désormais le plus vieux pape (quoique émérite), détrônant désormais Léon XIII de ce record. Certes, une petite incertitude demeure sur les papes des premiers siècles… mais c’est plutôt sympathique non ? Lire l’article dans 20 minutes >>

Parole du jour

… en ce jour où le Pape François propose une journée de prière et de jeûne pour le Liban…

    Jésus leur dit :
« Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce,
pendant que l’Époux est avec eux ?
    Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ;
alors, en ces jours-là, ils jeûneront. »
Lc 5, 34-35

Avant de dormir, contempler les « larmes de Saint-Laurent »

Regarder les étoiles, c’est contempler Dieu dans sa majesté, nous dit le jésuite Guy Consolmagno, astronome du Vatican. Alors, un petit coup d’oeil par vos fenêtres avant d’aller dormir ! Ou regardez la pluie des Perséides, encore appelées les « larmes de Saint Laurent », filmée début août par une caméra de l’Agence spatiale européenne (ESA) installée à l’Observatoire des Canaries, sur l’île de Tenerife :

 

La soif du ChatMaritain

Jésus lui répondit : « Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle.
Jean 4, 13-14

Trois nouvelles zones protégées en France

nouveaux-deux-parcs-naturels-une-reserve-naturelle-france-une-696x364Le site Positivr l’annonce : la France comptera dorénavant deux nouveaux parcs naturels régionaux et une nouvelle réserve naturelle. Une bonne nouvelle pour la préservation de la biodiversité.

L’Hexagone s’enrichit ainsi d’une nouvelle réserve naturelle en Alsace : la réserve nationale du massif forestier de la Robertsau et de La Wantzenau (Bas-Rhin), qui s’ajoute aux 170 réserves nationales de ce type.

Deux parcs naturels régionaux (PNR) font aussi leur apparition dans les régions PACA (Mont-Ventoux) et Hauts-de-France (Baie de Somme-Picardie maritime), s’ajoutant aux 51 déjà existant.

Selon Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, ces mesures permettraient à la France d’atteindre les 30 % de territoires terrestres et marins protégés (Outre-mer inclus), initialement prévus pour 2022.

Envie de voyager ? Un tour en Inde !

Quand celui qui est ailleurs, le p. Yann Vagneux en mission à Bénarès, nous fait profiter de son regard élargi sur le catholicisme ! Cela se passe dans une petite vidéo réalisée par Vies consacrées (accessible en cliquant sur l’image ci-dessous ⤵️)

Sommet écologique franco-vaticanesque !

Ce jeudi, à midi, 16 personnalités françaises, croyantes ou non-croyantes mais toutes impliquées dans l’écologie rencontrent le Pape François dans la perspective des suites de Laudato Si. Partis ensemble pour également mieux se rencontrer, nous suivons leurs aventures et espérons que le dialogue sera fructueux pour l’avenir de tous ! Lire l’article intégral dans La Croix de ce jour >>

Parole du jour

Car tout vous appartient,
    que ce soit Paul, Apollos, Pierre,
le monde, la vie, la mort,
le présent, l’avenir :
tout est à vous,
    mais vous, vous êtes au Christ,
et le Christ est à Dieu.

1 co 3, 22-23

Chatmaritain de sécurité !

On a toujours besoin d’un chat, d’un plus petit que soi ! En Australie, ce chat errant a été embauché comme membre du personnel afin de faire fuir les souris et d’apaiser tout le monde… il dispose même sur badge de sécurité ! Un moyen comme un autre de créer le sourire dans des lieux qui en manquent souvent ! A découvrir par ici >>

Elle risque de vous faire voir triple !

Après la « tong-décapsuleur », une anecdote qui va bien avec, racontée par nos amis de Divine Box : savez-vous où est brassée la toute première « bière triple » du monde ?

Aujourd’hui, partout fleurissent les bières « triples » ! Cela désigne habituellement une bière blonde forte, dont le degré d’alcool oscille entre 7 et 10% (vol.). Mais d’où vient ce terme ? Qui ont été les premiers à l’utiliser ?

Lire la suite

Hors-saison ? Pas du tout, c’est la saison de la création !

Le Pape François nous invite à célébrer la « saison de la création » du 1er septembre au 4 octobre et donc à porter la Création dans notre prière, à l’occasion des 5 ans de l’encyclique Laudato Si. Voici la vidéo dans laquelle il présente son intention de prière pour le mois.

C’était une tong pas comme les autres

(Source : Le Parisien)

Une plage de sable blanc. Le soleil qui tape. Et une petite bière pour se désaltérer. Sauf que… Rien à l’horizon pour la décapsuler. C’est pour éviter ce petit moment de solitude que Thomas Poulet a eu l’idée de fabriquer la première tong décapsuleur française sous la marque Soreez. Un concept né en décembre 2019 dans l’esprit du jeune homme, du côté de Bali où pareille mésaventure lui est arrivée avec une bande d’amis : « On s’était servi d’un galet, mais à ce moment-là, je m’étais dit qu’il y avait sûrement quelque chose à faire », raconte le natif de Sylvain-lès-Moulins (Eure), d’où les commandes sont envoyées depuis la maison paternelle.

Et depuis plus de 2000 « tongs – décapsuleurs » ont déjà été écoulées ! Découvrez cette histoire souriante dans Le Parisien >>

Polio : 0 – Afrique : 1

téléchargerFin août, l’Organisation Mondiale de la Santé via sa Commission régionale de certification pour l’Afrique a certifié que la Région africaine était exempte de poliomyélite sauvage après 4 années sans aucun cas.

« La victoire sur le poliovirus sauvage en Afrique est l’une des plus grandes réalisations de santé publique de notre temps qui nous encourage tous vivement à finir d’éradiquer la poliomyélite dans le monde », a déclaré le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Je remercie et je félicite les gouvernements, les agents de santé, les bénévoles locaux, les chefs traditionnels et religieux et les parents de toute la Région qui ont agi ensemble pour bouter la poliomyélite sauvage hors d’Afrique. »

Lire la suite

Un ChatMaritain pour la rentrée

« Je ne veux pas dire que j’ai déjà atteint le but, ou que je suis déjà parfait ! Mais je continue à courir pour saisir le prix, parce que le Christ Jésus m’a déjà saisi. 13 Non, frères et sœurs, je ne pense pas que j’ai déjà obtenu le prix. Mais j’oublie la route qui est derrière moi, je suis tendu en avant, et je fais la seule chose importante : 14 courir vers le but pour gagner le prix. Dieu nous appelle d’en haut à le recevoir par le Christ Jésus. » (Philippiens 3.12-14)