« Franz Stock, ce n’est pas un nom, c’est un programme ! »

Il y a 70 ans, le 24 février 1948, l’abbé Franz Stock mourait à 43 ans à l’hôpital Cochin à Paris.

Recteur de la mission catholique allemande de Paris avant la guerre, il est nommé aumônier des prisons de La Santé, Fresnes et Le Cherche-Midi ; à ce titre, il accompagna des milliers de condamnés à mort jusqu’au peloton d’exécution.

A la Libération, il devient prisonnier de guerre à Cherbourg, puis à Orléans. L’Aumônerie Générale des prisons souhaite permettre aux séminaristes allemands prisonniers de continuer leurs études pour accéder au sacerdoce. L´Abbé Stock est choisi pour diriger ce « séminaire des barbelés », qui est installé dans un camp près de Chartres. De 1945 à 1947, 949 prêtres et séminaristes passent par ce séminaire. Le Nonce apostolique, Mgr Roncalli – futur saint Jean XXIII – visite à plusieurs reprises ce camp. Epuisé, il meut quelques mois après la fermeture du séminaire. Son procès de béatification est en cours.

Pour célébrer les 70 ans de sa mort, une cérémonie aura lieu cet après-midi à Chartres où il est enterré, et son Journal de Guerre vient d’être publié.

Une nouvelle Jeanne d’Arc

A la veille de ses 17 ans, Mathilde Edey Gamassou a été choisie pour figurer Jeanne d’Arc, libératrice d’Orléans, lors des prochaines fêtes de Jeanne d’Arc du 29 avril au 8 mai. « Je réalise un rêve », explique tout sourire la lycéenne en 1e ES au lycée Sainte-Croix-St-Euverte, aînée d’une fratrie de 5 enfants, escrimeuse au CEO et passionnée de chant. « Je suis extrêmement fière d’incarner les valeurs de Jeanne, le courage, la loyauté, la persévérance et la piété », détaille la cheftaine de patrouille aux Guides d’Europe, qui encadre également des jeunes dans la préparation de sacrements et participe activement à l’association « Sainte Jeanne, hier aujourd’hui et demain », qui œuvre dans la représentation des paroisses dans le cortège des festivités.

Les fêtes johanniques ont lieu chaque année à Orléans depuis 1431, et depuis 1945, un jury composé de personnalités religieuses, politiques et militaires ainsi que de plusieurs anciennes Jeanne désigne  une jeune fille pour représenter la sainte.

Mieux que Koh Lanta !

Un couple de français a développé un projet utopiste et en quête d’exemplarité : une île durable. La Fondation Sulubaaï a souhaité faire de l’île de Pangatalan un modèle de développement durable. La restauration de cette petite île située en face de Palawan, aux Philippines, s’est transformée au fil des années pour aboutir à un projet plus vaste intégrant une aire marine protégée.

Aujourd’hui, on jeûne pour la paix !

Devant la poursuite tragique de situations de conflit dans différentes parties du monde, j’invite tous les fidèles à une Journée spéciale de prière et de jeûne pour le paix le 23 février prochain, vendredi de la Première semaine du Carême, en particulier pour les populations de la République démocratique du Congo et du Soudan du Sud.

C’était le message du Pape François lors de l’Angélus du 4 février dernier.

Le site de la CEF nous donne plus d’explications sur la situation en RDC, et nous propose une prière pour la Paix.

Lire la suite

Entre l’Esprit et la Force, faut-il choisir ?

(N.B. : Ceci n’est pas le côté obscur de la Force !)

Expo : « Force et Esprit », Maître Akeji à l’espace culturel de la cathédrale de Créteil (94)

 « L’association Chemin des Arts en Val-de-Marne expose à l’espace culturel de la cathédrale de Créteil les œuvres calligraphiques de Maître Akeji. Des photographies d’Hervé Desvaux, de l’artiste en plein travail dans son ermitage japonais, viennent compléter le parcours. A voir jusqu’au 2 avril 2018. »
Pourquoi est-ce intéressant par seulement pour les amis du Japon ? « En 1969 à 31 ans en compagnie de sa femme, il décide de vivre dans un ermitage, sur une colline proche de Kyoto et s’impose le silence pour créer des calligraphies qui tout en respectant les traditions ancestrales sont innovantes puisque très colorées. Il fabrique ses pigments à partir de plantes et de minéraux et n’utilise plus les encres traditionnelles. Il concocte des fluides souvent de couleur ocre à base de coquillages. Cette personnalité riche et mystérieuse quitte rarement son ermitage. »

« Tant que vos garderez vos armes, il n’y aura pas de bénédiction »

C’est la réalité avec laquelle les prêtres composent, au Mexique – pays dans lequel deux prêtres ont encore été assassinés par le crime organisé début février. L’un d’eux, qui a travaillé sur un programme de soins et de suivi des victimes pendant huit ans, raconte :

« Chaque jour, je recevais tout ce fardeau et cela, pendant des années, et peut-être que je ne m’occupais pas assez de ma santé émotionnelle », dit-il. Il a fini par « s’effondrer », restant cinq mois sans pouvoir poursuivre son activité. Il a également perdu la vision d’un oeil.

Ils racontent aussi qu’ils s’efforcent d’être là aussi, pour ces criminels, pour témoigner que, s’ils ont besoin d’un prêtre, ils peuvent quelque chose pour eux.

Pensons aussi à ces prêtres.

L’article est à lire, dans son intégralité, sur le site de La Dépêche.

Revue de Presse du 22 février

Au sommaire : Le carême et le Notre Père dans La Croix du Week-end, le site eglise-bioethique.fr et les questions de bioéthique avec Mgr Aupetit dans La Vie, les rencontre des autorités politiques et sociales aux Bernardins le 9 avril prochain, les évêques au salon de l’agriculture et ce dossier agricole, le magazine Aime et une petite brève sur les diocèse de Troyes et Langres… Bonne lecture

La Maison sublime, la mémoire juive des pierres

A l’occasion de sa restauration, La Croix nous présente le plus vieux monument juif de France. La Maison Sublime,  à Rouen, date de la fin du XIème siècle – début du XIIème, et n’a été découverte qu’en 1976. Elle doit son nom à l’une des 18 inscriptions en hébreu présentes sur ses murs, tirée Livre des Rois : « Que cette maison soit sublime (pour l’éternité). » Pour faire un peu mieux connaissance, La Croix a interviewé Judith Schlanger, historienne et spécialiste du judaïsme médiéval.Lire la suite

f(x) = -ax² + bx + c

imagesMais qu’est-ce que Jésus a bien voulu nous dire par là ?…

Un indice ci-contre, vous pouvez demander de l’aide à un ami prof de maths et, en désespoir de cause, la réponse est ICI.

Pensée du jour

Vous n’irez pas à Lui par la théologie. Si Dieu était explicable et démontrable, Il ne serait pas. Ce n’est que par la tendresse que vous Le découvrirez.

Xavier Grall

Ca ira mieux demain ?

5a3cd8be9ee3bNous nous inquiétons souvent de la marche du monde en étant parfois tentés par le « c’était mieux avant » … La revue en ligne Usbek & Rica nous rappelle en quoi cette tentation n’a aucun fondement historique et peut être dévastatrice et coupable.

Ce [que Johan Norberg] nous dit est plutôt convaincant. Chiffres à l’appui, il montre que nous vivons plus longtemps, en meilleure santé, que la pauvreté recule, l’éducation progresse, le savoir global se développe… L’homme n’est pas stupide au point de se risquer à un plaidoyer pro bono pour un libéralisme synonyme de paradis terrestre, même si à l’évidence ça le démange. Il est même assez malin pour défendre l’idée que plus on décrète que tout va mal, plus on favorise l’émergence des mouvements populistes, car les gens ont tendance à les croire et à se réfugier dans le trumpisme et ses avatars : « Dès que nous perdons de vue les progrès accomplis, nous recherchons des boucs émissaires pour les problèmes qui persistent. »

Lire la suite

Débattre de bioéthique

Bandeaux-Bioethique1-1024x341Vous le savez, le gouvernement a lancé il y a peu des Etats généraux de la bioéthique, en vue de la prochaine révision des lois éponymes. L’Eglise de diverses manières nous invite à nous former aux enjeux majeurs de ces débats et à penser la contribution que nous pourrions apporter comme citoyen.

Lire la suite

De l’Angel Band au couvent des dominicains !

 » J’ai grandi à Mossoul dans une famille chrétienne. En juillet 1979, j’ai 24 ans et suis ingénieur quand soudain la vocation religieuse me tombe dessus. »

… Et, depuis, devenu dominicain, c’est avec passion que le père Michaeel Najeeb veille à sauvegarder la culture orientale à Qaraqosh d’abord puis à Erbil désormais. Une belle histoire de vocation, c’est-à-dire une belle histoire d’amour à découvrir dans Paris Match !

Des cathos et des livres

Si vous ne l’avez pas encore vu passer, ce billet de Koz présente d’excellentes idées de lecture en ce début d’année.

Comment peut-on être catholique ? Comment peut-on être encore catholique aujourd’hui ? Question de principe et questions d’application. Question d’actualité quand cette rentrée littéraire nous offre, sans même être exhaustif, cinq ouvrages pour souffler un vent frais sur l’Église de nos jours.

Et Koz de nous présenter les sorties livresques de Denis Moreau, François Bégaudeau, Julien Leclerq, François Huguenin et Patrice de Plunkett. Un billet à lire pour se mettre en appétit.

En retraite avec le Pape François !

Comme le rapporte La Croix, le Pape François est cette semaine en retraite de Carême avec les hauts responsables de la Curie romaine à Ariccia, près de Rome. Cette retraite de cinq jours est prêchée cette année par le père Jose Tolentino de Mendonça, également vice-recteur de l’université catholique de Lisbonne. Le père Tolentino a choisi de prêcher sur le thème « éloge de la soif », dans les différents aspects de la vie chrétienne et à partir des exercices spirituels jésuites.

Lire la suite

8 au 11 mars 2018 : Hackathon au Vatican !

Non, il ne s’agit pas d’un escape game ni du énième roman à clés avec moine albinos, conservateur de musée à rouflaquettes et cliquetis de cadenas sumérien. Vhacks est un vrai hackathon, organisé entre autre par des étudiants de Harvard et du MIT, rassemblant des jeunes (18 ans révolus le jour J), croyants ou non, effectivement inscrits dans une grande école ou une université, venus du monde entier, férus de technologies, désireux de produire en peu de temps des solutions destinées à promouvoir l’un des trois thèmes de cette année :Lire la suite

1000 ans de jeûne détox avec sainte Hildegarde

Bon, dit comme ça, ça peut sembler bizarre, mais sainte Hildegarde de Bingen (1098-1179) est une sainte catholique, docteur de l’Église* connue et reconnue pour avoir compilé tout le savoir-faire monastique de son époque en matière de santé, de jeûne, d’alimentation saine et de ce qu’on appelle aujourd’hui détox. Lire la suite

Adopte une pierre !

Bon, d’accord, pas n’importe quelle pierre. Celle du potelet nord de la cheminée du moulin de Campustelle, qui menace ruine, alors que ce trésor du XIIe siècle pourrait être sauvé… Si on est plus Carmen, on peut sauver la maison de Bizet, ou encore, si on vibre pour chevaliers en armure, douves et mâchicoulis, c’est le château fort de Lassay qu’il faut ! Tous ces projets de sauvetage, réparation, préservation du patrimoine architectural et culturel français sont présentés sur la plateforme de financement participatif Dartagnans, dont le succès le plus éclatant est le rachat du château de La Mothe-Chandeniers dans la Vienne (photo)  par… 18563 heureux co-propriétaires. Bon, il va falloir s’arranger pour les clés !

Quand L’Apparition paraît…

Le synopsis par Allocine ? « Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements. »

Et du côté des réactions catholiques, concernés assez directement, justement, par le sujet de ce film ?

Lire la suite

Pensée du jour

Par les nuits tombées, aimez à regarder les étoiles. Ce firmament éclaté de fulgurances appelle le Père qui s’est retiré dans les régions obscures.

Xavier Grall

Un iglou pour les SDF

La Croix présente cette innovation d’un ingénieur bordelais, Geoffroy de Reynal.

Une fois la porte de cette glacière géante fermée, il assure une température jusqu’à 20° degrés plus élevée qu’à l’extérieur, assure le concepteur. Un système d’aération est intégré, ainsi qu’une petite lampe, alimentée par de l’énergie solaire.

Lire l’article.

Prêtre à flanc de falaise

Tous les jours, ce prêtre accomplit un trajet de plus de deux heures et une longue ascension pour rejoindre son église, creusée à même la falaise.

C’est décisif !

Traditionnellement, le 1er week-end de Carême a lieu l’appel décisif des catéchumènes, moment où les adultes s’étant préparés aux sacrements de l’initiation chrétienne sont appelés solennellement par l’Église avant de les recevoir lors de la Vigile Pascale.

Le site de l’Église catholique en France propose un retour en images sur cet événement dans les différents diocèses, invitation à nous réjouir et à prier pour eux !

Quel monde commun voulons-nous pour demain ?

Avec les Etats généraux de bioéthique, de quel modèle de société voulons-nous ?

C’est la question que se pose le p. Bruno Saintôt (s.j.), responsable du département de bioéthique au Centre Sèvres dans un billet explicitant deux de ces modèles.

« Les questionnements sur chacun des dossiers bioéthiques pourraient nous obliger à travailler, devant les urgences du temps, à un nouvel humanisme. Encore faut-il ne pas les traiter uniquement comme des points techniques, mais nous aider à en mesurer les enjeux collectifs : quel monde commun voulons-nous pour demain ? C’est bien de cela dont il est question. »

Pensée du jour

L’imperfection de la nature, c’est la douceur du péché. Dieu ne s’est pas retiré tout à fait de ce qui vit, de ce qui naît, de ce qui remue à la surface de la terre. Il a laissé en chacun et en tout les traces de Sa présence. Et tout est nostalgie de Lui.

Xavier Grall