Pensée du jour

Si l’on me demandait de dire clairement qu’elle est la plus grande menace de tout le vingtième siècle, là encore, je ne trouverais rien d’autre à dire que: l’homme a oublié Dieu.

Alexandre Soljenitsyne

La façade occidentale de Notre-Dame de Paris

Ainsi rythmée dans son élévation, la façade de Notre-Dame de Paris produit une impression saisissante de force et de parfait équilibre. Sa belle ordonnance simple et claire enchante à la fois le regard et l’esprit. Parfaite dans ses grandes lignes, elle l’est aussi dans tous ses détails. Tous ont été conçus pour contribuer à la fois à sa solidité et à sa beauté. Ils méritent d’être observés un à un…

 

Pensée du jour

Par la poésie, l’homme enivré de sentir toute sa misère submergée triomphalement dans cette volatilisation des limites et cet océan de lumière, se sent transfiguré corps et âme. L’illumination qui le jette hors de lui-même paraît lui ouvrir sur-le-champ le monde des merveilles.

Michel Carrouges

Théologie et l’histoire de l’icône

Le service diocésain pour l’unité des chrétiens a organisé une journée de formation sur la théologie et l’histoire de l’icône. Animée par le Père Ivan Karageorgiev, prêtre de l’Église orthodoxe bulgare et co-secrétaire du Conseil d’Églises en France, cette journée a rassemblé plus de 80 personnes, d’abord dans les locaux de la paroisse Sainte Pauline du Vésinet puis à l’église orthodoxe roumaine de Louveciennes.

Les évangéliques et la fin de vie

Le Conseil National des Évangéliques de France (CNEF) a organisé, mercredi 23 mai à Paris, un forum pour présenter ses positions sur les grands enjeux des sujets débattus dans le cadre des États généraux de la bioéthique.

Cette rencontre, animée par Thierry Le Gall, le directeur du service pastoral du CNEF auprès des parlementaires et par une dizaine d’experts – médecins, éthiciens, théologiens, juristes, etc – a balayé en deux heures les thèmes les plus clivants de la consultation populaire en ligne lancée en février 2018 par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE).

Dans La Croix

🎶 Il reviendra z’à Pâques, ou à la Trinité !

Beaucoup d’entre nous ont chanté dans leur enfance – puis appris à leurs enfants voire à leurs petits enfants – les aventures militaires du duc de Malbrough (dont certains ignorent qu’il a vraiment existé et qu’il est le lointain ancêtre de Winston Churchill) : « Malbrough s’en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine, Malbrough s’en va-t-en guerre, ne sait quand reviendra… ».

Une formule du deuxième couplet doit paraître bien énigmatique à la majorité de nos contemporains : « Il reviendra (z) à Pâques, mironton, mironton, mirontaine, il reviendra (z) à Pâques, ou à la Trinité, ou à la Trinité ». Voici précisément qu’une semaine après la Pentecôte, nous célèbrerons dimanche prochain cette fameuse fête de la Trinité (qui ne vit malheureusement pas le retour de ce pauvre Malbrough). C’est l’occasion providentielle de nous appuyer sur cette chanson traditionnelle pour témoigner de notre foi en la Trinité.

Lire la suite de l’édito du P. Matthieu Rougé sur RCF

Temps ordinaire, temps banal ?

« Toute la vie chrétienne est orientée vers le retour du Christ et ce désir de la rencontre du Christ et du face à face avec Dieu demande au chrétien un enrichissement progressif de sa foi, de son lien avec Dieu, c’est-à-dire une conversion permanente. Le temps ordinaire offre cette possibilité et invite, dans la fidélité à l’Evangile, à mourir à tout ce qui entrave la liberté que le Christ a inauguré au matin de Pâques. Même célébré plus globalement dans le temps ordinaire, le mystère du Christ est un appel permanent à la conversion et à l’accueil de la grâce qui, seule, peut nous convertir. »

Le portail du SNPLS nous offre un bel article « Le temps ordinaire, un espace pour une conversion paisible » écrit par Serge Kerrien en ce moment où nous redécouvrons le vert du temps ordinaire après cinquante jours de temps pascal.

Pensée du jour

Aux yeux de celui qui vit pour le Seigneur, mourir et vivre ne sont que deux manières différentes d’être à Lui : dans le danger d’abord, puis dans la sécurité.

Raniero Cantalamessa

Les jeunes cathos ne sont pas des scandales !

« Samedi 5 mai, un groupe de jeunes est entré dans la basilique du Sacré-Cœur pour perturber une rencontre entre musulmans et chrétiens (…). Deux semaines plus tard, 236 jeunes chrétiens signaient une tribune pour dénoncer cette provocation et affirmer leur foi dans le dialogue interreligieux. » C’est l’occasion pour le journal La Croix de leur donner la parole afin de réaffirmer l’importance du dialogue. Un petit extrait :

« Ce dialogue vous semble-t-il menacé aujourd’hui ?

L. R. : Je vois des tentations, notamment en France, de rester dans l’entre soi et de se replier dans quelque chose de plus confortable et sécurisant. Pourtant, le dialogue est à mon sens la seule manière de donner du sens à notre société. En tant que catholiques, nous devons rappeler en quoi, pour nous encore plus que pour les autres citoyens, ce dialogue est important.

Nous avons la responsabilité de ne pas être des instruments de scandale mais de paix, de fraternité et de compréhension mutuelle. Si les jeunes chrétiens ne peuvent pas porter un message fraternel, je ne vois pas qui le peut ! »

Louis-Guillaume Piechaud, orfèvre religieux

Entretien avec Louis-Guillaume Piechaud :

Je façonne des évangéliaires, des calices ou des reliquaires. J’ai bien conscience que mon travail me situe à l’inverse des tendances du moment que sont l’immédiateté, la mode du jetable. Les objets que je crée sont long à réaliser, demandent un gros investissement, sont faits pour durer. Je me refuse à employer certaines techniques comme le collage, qui vieillissent mal. Je pense aux futurs restaurateurs, car j’espère que mes œuvres traverseront le temps, et que dans l’avenir, d’autres personnes en prendront soin.

Devenez e-missionnaire !

Lights in the darkConnaissez-vous Lights in the Dark ? C’est une communauté e-missionnaire qui s’est lancée dans la grande aventure de l’évangélisation sur le net. Elle est à l’origine de l’Académie Sainte Faustine, dispensatrice des formations pour ceux qui souhaitent apprendre ce type d’évangélisation.

Aujourd’hui, l’Académie lance un « MOOC », c’est à dire une formation en ligne, composée de vidéos quotidiennes pour apprendre les bases de l’évangélisation et la manière de se lancer dans la mission sur internet, notamment via un chat. Ce MOOC a démarré à la Pentecôte et dure jusqu’au 23 juillet.

Envie de vous lancer ? Toutes les informations sont sur le site lights in the dark !

France, fille aînée de l’Église ?

Sainte Pétronille est patronne de la France depuis le temps de Pépin le Bref (714-768). Et elle est honorée en grande pompe chaque année, depuis 1574, à l’autel où sont conservées ses reliques, à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre, à Rome, par une messe particulière dédiée spécialement à la France.

Pourtant en France, on connaît mal cette sainte entourée de tous les égards depuis des siècles. Et même si cette messe est là pour rappeler ces liens fort anciens qui l’unissent à la France, rares sont ceux qui savent pourquoi ce choix de sainte Pétronille et comment cette tradition est arrivée jusqu’à nous de façon si intense…

Fêter Marie, mère de l’Eglise ?

Pour la première fois cette année et conformément à la volonté du pape François, nous célébrons ce lundi de Pentecôte la mémoire de Marie, Mère de l’Eglise.

Le p. Joseph Bavurha, sur le site du SNPLS,  apporte quelques éclaircissement intéressants sur la signification de cette fête… afin de mieux la célébrer et de mieux la vivre, tout simplement ! 🙂

« En ce lundi de Pentecôte, célébrons dans la foi l’eucharistie en l’honneur de Marie, Mère de l’Eglise, Mère de tous les disciples. Elle nous enfante, nous conduit et nous accompagne pour devenir chaque jour une Eglise des disciples bien-aimés, plus proche de Jésus, à l’exemple du Disciple bien-aimé qui lui fut confié par Jésus sur la croix comme fils, et à qui elle fut confiée comme Mère. Marie, Mère de l’Eglise, priez pour nous ! »

Dimanche soir, c’est homélie !

« L’Esprit libère les esprits paralysés par la peur. Il vainc les résistances. À celui qui se contente de demi-mesures, il donne des élans de don. Il dilate les cœurs étriqués. Il pousse au service celui qui se vautre dans le confort. Il fait marcher celui qui croit être arrivé. Il fait rêver celui qui est gagné par la tiédeur. Voilà le changement du cœur. Beaucoup promettent des saisons de changement, de nouveaux départs, de prodigieux renouvellements, mais l’expérience enseigne qu’aucune tentative terrestre de changer les choses ne satisfait pleinement le cœur de l’homme. Le changement de l’Esprit est différent : il ne révolutionne pas la vie autour de nous, mais il change notre cœur ; il ne nous libère pas d’un seul coup des problèmes, mais il nous libère intérieurement pour les affronter ; il ne nous donne pas tout immédiatement, mais il nous fait marcher avec confiance, sans jamais nous lasser de la vie. L’Esprit garde le cœur jeune –c’est lui qui en renouvelle la jeunesse. La jeunesse, malgré tous les efforts pour la prolonger, passe tôt ou tard ; c’est l’Esprit qui, au contraire, prémunit contre l’unique vieillissement malsain, le vieillissement intérieur. Comment procède-t-il ? En renouvelant le cœur, en le transformant de pécheur en pardonné. Voilà le grand changement : de coupables, il nous fait devenir des justes et ainsi tout change, car esclaves du péché nous devenons libres, serviteurs nous devenons des fils, marginalisés nous devenons des personnes importantes, déçus nous devenons des personnes remplies d’espérance. Ainsi, l’Esprit Saint fait renaître la joie, il fait ainsi fleurir la paix dans le cœur. »

Lire l‘intégralité de l’homélie du pape François pour cette messe de Pentecôte >>

Ils vont devenir tout rouges !

Le pape a annoncé ce jour la création de 14 cardinaux pour le 29 juin prochain !  Parmi eux, un évêque irakien, patriarche des Chaldéens. Pour voir la liste de ceux qui porteront désormais du rouge (« Reçois cette pourpre en signe de la dignité et de l’office de Cardinal, elle signifie que tu es prêt à l’accomplir avec force, au point de donner ton sang pour l’accroissement de la foi chrétienne, pour la paix et l’harmonie au sein du Peuple de Dieu, pour la liberté et l’extension de la Sainte Église catholique et romaine ») , allez consulter l’article de Vatican News.

« «Prions pour les nouveaux cardinaux, afin que, en confirmant leur adhésion au Christ, prêtre miséricordieux et fidèle, ils m’aident dans mon ministère d’évêque de Rome pour le bien de tout le Saint Peuple fidèle de Dieu», a conclu le Pape François au terme de cette annonce. »

Au Chili : des vagues et un double tournant pour l’Eglise entière

La démission de l’épiscopat chilien n’en finit pas de faire des vagues. Marie-Lucile Kubacki revient sur cette affaire en cherchant à décrypter tous les enjeux de ce qu’elle appelle un « double tournant » : un article à lire dans La Vie !

Un extrait : « Avec lucidité, le pape y écrit que le renvoi des évêques dont la responsabilité a été établie est nécessaire mais « insuffisante ». Il fait notamment le lien entre l’abus de pouvoir et les abus sexuels, affirmant qu’à l’origine du scandale, il y a la tentation de l’institution de se croire meilleure que les autres : « Cette psychologie élitiste, écrit-il, finit par générer des dynamiques de division, de séparation, de “cercles fermés” qui conduisent à des spiritualités narcissiques et autoritaires où, au lieu d’évangéliser, l’important est de se sentir spécial, différent des autres, comme si ni Jésus Christ ni les autres ne comptaient vraiment. » Il ajoute : « Le messianisme, l’élitisme, le cléricalisme sont tous synonymes de perversion dans l’être ecclésial. » Cela signifie que, désormais, la désignation de responsables et de coupables ne suffit plus. C’est à tout un système qu’il s’agit de mettre fin. »

 

Un sermon anglican !

… un peu d’oecuménisme (et d’anglais) sur ce blog en ce jour de « Royal Wedding » ! Que le Seigneur accompagne les jeunes mariés ! 😉

Défenseur personnel (Questions pour l’Evangile de la Pentecôte B)

En ce dimanche de Pentecôte B, dans son discours d’A-Dieu aux disciples, Jésus explique ce que permettra la venue de l’Esprit Saint (Jean 15,26-27 . 16,12-15).

(Coolus ; http://lapin-bleu.croixglorieuse.org/)

Voici quelques questions pour l’évangile de ce dimanche :
– Dans quelle(s) occasion(s) m’arrive-t-il de rendre témoignage?
– A quelle(s) occasion(s) ai-je été aidé(e) par l’Esprit dans la découverte de la vérité, en choisissant le Bien, ou le Beau, ou le Vrai?
– Qu’est-ce que je trouve difficile ou facile lorsque je témoigne de ma foi? et/ou de l’espérance chrétienne? et/ou de l’amitié de Dieu?

Lire la suite

Pensée du jour

La prédication  doit porter le silence, l’emmener avec elle pour que lui aussi prenne chair. Prêcher, c’est d’abord guetter la Parole.

Anne Lécu,op.

Œconomicæ et pecuniariæ quæstiones

Un nouveau texte du Vatican !

Élaboré par des experts économiques et financiers externes au Vatican, Œconomicæ et pecuniariæ quæstiones ou Questions économiques et financières, appelle à placer l’homme et le bien commun, et non le profit pur, au centre des échanges économiques et financiers mondiaux. Il ambitionne de fournir des repères éthiques concrets aux sommités économiques, mais aussi aux chefs d’États, décisionnaires en matière de régulation de marché…

 

Avant le mariage !

Le gros mariage people de demain outre-Manche peut nous faire nous intéresser aux liens actuels entre le pouvoir royal anglais et l’anglicanisme dont la reine Elisabeth II est toujours « gouverneur suprême ». Et alors, quel lien avec le mariage princier ? Saviez-vous par exemple que la mariée avait été baptisée récemment ?

« Quant à la génération la plus jeune, si elle pratique officiellement l’anglicanisme, elle n’a pas encore eu l’occasion de s’exprimer réellement sur sa foi. Néanmoins, et alors que cela n’est plus obligatoire, Meghan Markle d’origine protestante, élevée dans une école catholique mais jamais baptisée, a-t-elle été discrètement baptisée et confirmée le 6 mars dernier dans l’Église d’Angleterre, juste avant son mariage ce samedi avec le prince Harry. De même, Kate Middleton, baptisée enfant, avait-elle été confirmée peu avant son mariage avec le prince William. »

Pour approfondir tout cela, n’hésitez  pas à aller lire l‘article de La Croix « Trois questions sur les liens entre  la reine d’Angleterre et l’anglicanisme » >>

Démission des évêques du #Chili

Les évêques du Chili ont annoncé, vendredi 18 mai à Rome, qu’ils remettaient tous leurs démissions au pape François afin que celui-ci puisse librement disposer d’eux après leur gestion catastrophique des abus sexuels dans leurs pays. C’est « un geste collégial et solidaire pour assumer – non sans douleur – les graves faits advenus et pour que le Saint Père puisse, librement, disposer de nous tous ».

Lire l’article de La Croix

Pensée du jour

Le travail n’est pas tout, il ne résout pas tout. Il peut même devenir un obstacle redoutable à la vraie liberté de l’homme. Il le devient chaque fois que l’homme se laisse accaparer par son œuvre au point d’oublier d’adorer le Dieu vivant et vrai. Aussi il nous faut veiller jalousement à ne pas laisser s’éteindre en nous l’esprit d’oraison. Cela est plus important que tout.

Éloi Leclerc