Prière pour l’Europe

imagesNTNYF3IPAlors que se rassemblent plusieurs milliers de participants à la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », on peut partager la prière pour l’Europe proposée par feu le Cardinal Martini :

Père de l’humanité, Seigneur de l’histoire,
Regarde ce continent auquel tu as envoyé des philosophes, des législateurs et des sages, précurseurs de la foi en ton Fils mort et ressuscité.
Regarde ces peuples évangélisés par Pierre et Paul, par les prophètes, les moines et les saints.
Regarde ces régions baignées par le sang des martyrs et touchées par la voix des réformateurs.
Regarde les peuples unis par de multiples liens et divisés par la haine et la guerre.
Donne-nous de nous engager pour une Europe de l’Esprit, fondée non seulement sur les accords économiques mais aussi sur les valeurs humaines et éternelles : une Europe capable de réconciliations ethniques et œcuméniques, prompte à accueillir l’étranger, respectueuse de toute dignité.
Donne-nous de regarder avec confiance notre devoir de susciter et promouvoir une entente entre les peuples qui assure pour tous les continents la justice et le pain, la liberté et la paix.

Toutes les infos sur la session des SSF, c’est par ICI, la possibilité de suivre les débats via la Wikiradio de l’Université catholique de Lille, c’est par LA.

L’Europe, Taizé : l’enthousiasme !

Portrait du Frère Aloïs, prieur de la communauté de TaizéAlors que s’ouvre demain la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », Frère Aloïs, Prieur de la Communauté de Taizé, qui sera responsable du « fil rouge théologique » du rassemblement, évoque dans les colonnes de La Vie son approche de l’Europe.

Nous avons trop longtemps considéré l’Europe à travers le seul prisme économique, or nous ne pouvons pas avancer dans ce domaine si la dimension spirituelle est absente. Elle nous ouvre à l’humain, nous permet de mieux comprendre l’histoire des différents pays, et donc leurs positions actuelles. Pour donner un nouveau souffle à l’Europe, confrontée à de multiples problèmes économiques et politiques, il s’agit de faire jaillir une étincelle d’enthousiasme.

Lire la suite

Et Marc dans tout cela ?

Et Marc dans tout cela ?

A-t-il entendu, montant des geôles romaines, la voix de ses frères mêlant cris, pleurs et prières ? A-t-il vu Simon-Pierre et ses compagnons partir vers une mort encore impensable une semaine auparavant,  prendre sa croix et suivre le crucifié jusqu’au Golgotha romain ? Et de sa bouche, ou celle d’autres de ses coreligionnaires, ce cri-là aurait bien pu surgir : ‘Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi nous as-tu abandonnés ?' »

Père François Bessonnet, sur aularge.eu

Pensée du jour

Cette manière de vouloir reporter sur autrui notre violence nous aide à réaliser que la plupart du temps la violence ne naît pas simplement de nos limites, mais de la peur de nos limites.

Samuel Rouvillois

Parole du jour

À partir de ce qu’ils voient de bon, ils n’ont pas été capables de connaître Celui qui est ;
En examinant ses œuvres, ils n’ont pas reconnu l’Artisan.

Sagesse 13

Une traçabilité des fœtus trisomiques 21 ?

Pendant que dans l’état d’Ohio le Sénat vote l’interdiction du dépistage prénatal pour la trisomie 21, en France…

« Obligation est faite aux biologistes chargés des calculs de risque maternel de colliger toutes les données des tests réalisés chez les femmes enceintes : résultats des marqueurs sériques maternels et mesure de la nuque fœtale, calculs de risque, caryotypes éventuellement effectués ainsi que l’issue des grossesses. Puis la totalité des informations recueillies est transmise à l’Agence de la Biomédecine (ABM) chargée de les communiquer à d’autres instances : Haute Autorité de Santé (HAS) et Fédération des réseaux de périnatalité. Ceci équivaut bien à l’instauration d’un fichier national incluant environ 700 000 femmes enceintes testées/an sur l’éventuelle trisomie 21 de leur enfant ».

Lire la tribune du docteur Patrick Leblanc 

Nicole Ferroni, Pape François : même combat ?

sans-titreAprès le cri d’alarme de 15.364 scientifiques sur l’état de la planète, relayé en France par le journal Le Monde, la dernière chronique de Nicole Ferroni sur France Inter résonne en effet en écho avec un certain nombre de points de Laudato Si, l’encyclique du Pape François, de manière tonique et sincère.

On peut l’écouter ICI.

Pour les retardataires ou les consciencieux, on peut relire l’encyclique en cliquant et, pour les faignants, on peut, parmi d’autres excellentes recensions, lire la contribution de Christian Mellon sj aux Semaines Sociales de Rueil sur « Laudato Si : continuités et révolution » en cliquant ICI.

Le commérage : « pas de ça chez moi » ?

sans-titreOn se souvient probablement d’une méditation du Pape François sur le « commérage », les ragots , les rumeurs, dans nos églises mais aussi dans le monde :

La langue, les commérages, les ragots sont des armes qui chaque jour assaillent la communauté humaine, en semant envie, jalousie et avidité du pouvoir. Avec elles, on peut en arriver à tuer une personne. C’est pourquoi parler de paix signifie aussi penser à tout le mal que l’on peut faire avec la langue.

Bien sûr, tout en comprenant voire en accueillant avec piété filiale ce propos du Saint-Père, nous pouvons nous dire facilement que ceci concerne les autres et que, bien entendu, nous n’en sommes pas les auteurs ni même les complices. Pourtant, Lire la suite

Pensée du jour

Après des années d’angoisses, de péchés, de découragements profonds ; j’ai osé, j’ai choisi le Christ Jésus, Lui le Verbe Incarné.

Marthe Robin

Parole du jour

On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !”
N’y allez pas, n’y courez pas.
En effet, comme l’éclair qui jaillit  illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là.
Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération.

Luc 17

Halte au feu !

« On aurait pu s’amuser à observer – de loin – cette joute entre figures de la vie publique parisienne. Comme une pittoresque empoignade de cour d’école entre, d’un côté, le camp Charlie Hebdo et, de l’autre, le camp Mediapart. Sauf que le sujet sur lequel ils s’affrontent est très grave. Sauf que les mots échangés depuis quelques jours comme des obus de mortier ne cessent de grossir ».

Guillaume Goubert, dans La Croix

Cathos radicaux

« On imagine souvent les catholiques voter à droite, et se mobiliser avec elle. Pour une bonne partie d’entre eux, c’est le cas, selon les études d’opinion. Or, depuis quelques années, on assiste à un phénomène nouveau: des catholiques, jeunes en général, n’hésitent plus à se réapproprier des thèmes chers à la gauche radicale, voire à voter pour celle-ci ».

Robin Verner sur bfmtv.com

Le pape François m’a nommé évêque d’Aire et Dax

« Le pape François m’a nommé aujourd’hui évêque d’Aire et Dax. Permettez-moi de m’adresser pour la première fois à vous avec les mots mêmes de Jésus le Christ au soir de sa résurrection : « La Paix soit avec vous ! »

Le pape nous fait un grand honneur de nous permettre ainsi de nous accueillir mutuellement : croyez-le, je vous aime déjà comme vous êtes, prenez-moi comme je suis ! »

Communiqué de Mgr Nicolas Souchu

Après Simone à Lyon, Dorothy à Paris !

Dorothy-Day-fondatrice-journal-The-Catholic-Worker_0_729_554Vous connaissez peut-être Le Simone, « café culturel au cœur de Lyon », inauguré par Les Altercathos (« Les alternatives catholiques » en texte plein), « association de laïcs lyonnais qui n’a pas une vocation cultuelle mais culturelle ». L’initiative vaut le détour, d’autant qu’une de nos fidèles amies du Samaritain en est de mémoire l’une des co-fondatrices et un pilier …

Mais voilà que Simone à Lyon semble envoyer sa cousine Dorothy à Paris ! Projet de « café-atelier catholique » à venir dans la capitale, Foucauld Giuliani, son coordinateur, explique dans les colonnes de La Croix l’attachement à Dorothy Day, journaliste et militante catholique, dont le procès en béatification a été ouvert en 2000, aussi bien que l’essence du projet :

L’idée, c’est de proposer un lieu qui prenne en compte toutes les dimensions de la personne humaine : la sociabilité, le travail, la vie politique et spirituelle.
Bien que créé par des chrétiens, ce lieu ne leur sera pas réservé. Nous sommes plutôt convaincus qu’assumer nos convictions sera la base d’un dialogue sincère avec les autres clients du café.

[…] Nous avons choisi Dorothy Day car cette Américaine catholique engagée incarne des choses essentielles : le souci du bien commun, la défense des plus faibles et la vie spirituelle.

Lire la suite

Il y avait aussi une autre femme dans votre vie

« Ce jeudi 12 octobre, alors qu’Annick venait d’ouvrir la garderie pour la réunion d’écoute et de partage sur l’Evangile du dimanche suivant avec les personnes seules et sans abri, elle vous a trouvé mort, tombé sur le côté, entre votre matelas et votre fauteuil. Cher Monsieur Lazarevicz, j’espère que vous êtes maintenant dans le sein d’Abraham. Et j’espère que nous pourrons vous y retrouver lorsque ce sera notre heure ».

Lire l’article du père Olivier Joncour

Pensée du jour

Soyez bénis vous et vous, chers visages,
Chacun plus beau qu’une fête au passage,
Soyez bénis, ceux du printemps en fleur,
Frères – quel rire aurais-je eu sans le leur ?

Marie Noël

La journée a été un peu compliquée

« D’abord mon téléphone sous l’eau du robinet, puis le pot de café en poudre renversé dans toute la cuisine. Dans la voiture, il a attrapé un paquet de petits beurres avec lequel il a manqué de s’étouffer. Il a fallu s’arrêter en urgence sur le bord de la route pour le faire recracher. L’après-midi, impossible de travailler, avec ses cris et ses allers-retours incessants. En sautant sur son lit, il a de nouveau cassé une latte. C’est sûr, un gaillard d’1m 85 ! »

Marie-Amélie Saunier, sur ombresetlumiere.fr

Parole du jour

Un jugement implacable s’exerce sur les grands ;
Au petit, par pitié, on pardonne, mais les puissants seront jugés avec puissance.

Sagesse 6

Pauvreté en France : urgence et solidarité

rapscLe Secours catholique a publié ce 9 novembre son rapport sur l’état de la pauvreté en France. Comme sa Présidente Véronique Fayet l’indique dans une interview au journal Le Monde :

La pauvreté ne recule pas. Les personnes rencontrées disposent d’en moyenne 548 euros par mois, 3 euros de plus qu’en 2010 ! Celles qui ont un revenu – et 52 % des personnes accueillies sont actives – voient, elles, leurs ressources progresser, dans la même période, de 10 euros, bien moins que le renchérissement du coût de la vie.

Enfin, près d’un ménage sur cinq (19 %) n’a aucune ressource, soit cinq points de plus qu’en 2010, dont 53 % d’étrangers. On assiste donc à une stagnation sans amélioration, avec le risque d’une banalisation car tout semble indiquer que, depuis quatre ou cinq ans, on s’habitue à ces taux élevés d’une pauvreté qui touche par ailleurs maintenant près de 3 millions d’enfants.

Lire la suite

L’entreprise à visage humain

« Le 16 novembre prochain aura lieu à Lyon le congrès Nouvelle Ère, qui entend repenser les relations humaines dans l’entreprise à partir du handicap. Jean-Baptiste Hibon, IMC, chroniqueur à ombresetlumiere.fr, conférencier, est l’initiateur de cet événement dont il nous explique l’ambition ».

Lire sur ombresetlumiere.fr

Pensée du jour

Guide-moi, douce Lumière, dans l’obscurité qui m’entoure ;
Guide-moi de l’avant !
La nuit est profonde et je suis loin de ma demeure ;
Guide-moi de l’avant !
Veille sur mes pas, je ne demande pas à voir l’horizon lointain, un seul pas à la fois me suffit.

John Henry, cardinal Newman

Parole du jour

Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité, Il a fait de lui une image de sa propre identité.

Sagesse 2

Madeleine Delbrêl en attente de miracle

« ‘Nous sommes à une étape importante’ confirme l’évêque de Créteil, Mgr Santier, dans des propos rapportés par Le Parisien. ‘La cause est bien avancée mais on n’est pas encore au bout’, lui fait écho prudemment Anne-Marie Viry, vice-présidente de l’association des Amis de Madeleine Delbrêl, chargée de la faire connaître. Pour ce faire, il faut en effet aussi une reconnaissance de guérison imputée à son intercession. Selon le diocèse, une enquête sur un éventuel miracle est en cours.

Lire sur Aleteia

Une nation éducatrice ?

« À travers une vision globale et percutante, toute entière inspirée de notre vocation à tous, Marc Vannesson propose une nouvelle alliance, une alliance éducative, indispensable et fondatrice pour répondre aux enjeux économiques, sociaux, ou sécuritaires du pays.

C’est un prisme, c’est une disposition d’esprit, c’est une nécessité : nous devons tous être éducateurs. Plus qu’une start-up nation, faire de la France une nation éducatrice, voilà bien le socle d’une refondation enthousiasmante ».

Koz, chez koztoujours

Macron bientôt en visite au Vatican ?

Emmanuel Marcon pourrait se rendre bientôt à Rome, pour recevoir son titre de chanoine du Latran, comme l’indique un article du Parisien. Une visite certes symbolique, pour un président cultivant l’art du symbole, mais aussi politique, une rencontre avec le Pape permettant de toucher de manière toute particulière les catholiques. Le titre de chanoine relance ainsi la possibilité d’une rencontre prochaine avec le Pape François, même si l’agenda choisi par l’Elysée sera déterminant, dans le tumulte de réformes inquiétant les catholiques, à l’instar de la PMA. Affaire à suivre.

 

 

 

Source photo : Article du Parisien.

 

 

Dieu révèle ses mystères aux pauvres

« Rien ne la destinait à une telle vocation. Fille d’agriculteur et d’une ‘femme aux dons du cœur et de l’esprit’, heureuse d’être au foyer, elle s’imagine volontiers mère de famille nombreuse, à la campagne. Mais, à 11 ans, son cœur est touché sur les bancs de l’école. Elle y rencontre Alice, une jeune fille handicapée, qui subit les railleries de ses camarades. ‘Un jour où nous nous moquions d’elle, je l’ai vue recroquevillée près du radiateur. De grosses larmes coulaient sur son visage, alors qu’elle ne manifestait jamais aucune émotion. J’ai rejoint son cœur, sa souffrance d’indésirable. Je me suis dit que j’aimerais la consoler’. La jeune Marie-Hélène Matthieu en a la conviction : quand elle sera grande, elle choisira un métier où elle pourra venir en aide aux ‘enfants malheureux’.

Entretien avec Marie-Hélène Matthieu dans Famille Chrétienne

Le purgatoire est un lieu de grande espérance

« Le purgatoire est un lieu de grande espérance, de désir ardent, mais de souffrance et de tristesse, car les âmes se sentent sauvés et aimés de Dieu, mais sont tristes de son absence. Elles sont séparées de lui pour un temps plus ou moins long, sans doute analogue à celui d’ici bas, mais on est en dehors du temps. Sainte Catherine de Gênes a écrit un beau traité sur le purgatoire. Nous pouvons aider les âmes du purgatoire surtout par la sainte messe, nos communions, nos chapelets, les prières, les aumônes, les bonnes œuvres, les sacrifices et les indulgences. Ces dernières, sont le trésor des mérites infinis de Jésus, ceux aussi de la sainte Vierge, des Saints et des membres de l’Église, grâce à la Communion de saints, pour en faire profiter les âmes qui souffrent d’être séparées de Dieu ».

Homélie de don Carlo Cecchin

Décès du cardinal Panafieu

Le cardinal Bernard Panafieu est décédé dimenche 12 novembre au soir à l’hôpital de Carpentras (Vaucluse).
Né en 1931 à Châtellerault, ordonné prêtre en 1956 pour le diocèse d’Albi, il fut évêque auxiliaire d’Annecy en 1974, archevêque d’Aix-en-Provence et Arles de 1978 à 1994, évêque co-adjuteur de Marseille en 1994, il fut archevêque de Marseille de 1995 à 2006.
En octobre 2003, le pape Jean-Paul II le nomme cardinal, et il participa au conclave de 2005. Il s’était retiré en 2006 à l’institut Notre-Dame-de-Vie de Venasque.
Ses obsèques seront célébrés jeudi à Notre-Dame-de-Vie et il sera inhumé vendredi à 15h, dans le caveau des évêques en la cathédrale de la Major à Marseille.
Après son décès, on compte 5 cardinaux électeurs et 3 non-électeurs français.

Parole du jour

La Sagesse ne peut entrer dans une âme qui veut le mal, ni habiter dans un corps asservi au péché.

Sagesse 1

Chesterton : La Chose

« La Chose, pour les anglicans, c’est l’Église catholique, ‘poursuivie d’époque en époque, par une haine déraisonnable qui change perpétuellement de raison’.

Dans son ouvrage, Chesterton s’étonne, non sans malice, que ses compatriotes tiennent des positions diamétralement opposées à celles qui avaient conduit leurs aînés à la rupture avec Rome, sans pour autant avoir changé d’attitude avec cette dernière, toujours vouée aux gémonies… »

Recension toujours actuelle et transposable par Step de Boisse

Maîtres de doctrine, prêtres du culte sacré et ministres de gouvernement

De la renonciation d’un évêque à son office.

« Dans l’esprit du pape François, le principe de la limite d’âge est une invitation à considérer l’épiscopat ‘comme un service et non un honneur’. Les évêques qui sont les successeurs des apôtres sont maîtres de doctrine, prêtres du culte sacré et ministres de gouvernement (can. 375). Par la consécration épiscopale, ils reçoivent la charge de sanctifier, d’enseigner et de gouverner. Ce ministère, dit le Pape dans son rescrit de 2014 est un poids lourd. Il doit être considéré comme un service (diakonia) dû au saint peuple de Dieu (une expression chère au pape François). Ce service réclame toute l’énergie de celui qui y est appelé ».

Philippe de Saint-Germain sur Aleteia

Vol dans la cathédrale d’Angoulême

La couronne de Notre-Dame d’Obezine et plusieurs autres joyaux, en or et pierres précieuses, issus du trésor de la cathédrale d’Angoulême ont été dérobés ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche. Derrière eux, les casseurs ne laissent que bris de verre et tristesse. Ainsi qu’une vitrine vidée, fracturée avec violence, en plein centre de la belle pièce bleutée. Près d’un an jour pour jour après l’ouverture de la salle au grand public.

La Charente Libre

Revoici le projet d’accès payant aux églises

Stéphane Bern a relancé samedi le débat : pourquoi ne pas rendre payante l’entrée dans les cathédrales ? En charge depuis peu de la sauvegarde du patrimoine français et nommé directement par Emmanuel Macron, l’animateur de télévision a proposé un ensemble de mesures pour gonfler les budgets attachés à l’entretien et à la restauration des monuments.

On l’a peut-être oublié, mais le débat avait déjà eu lieu en 2014, Lire la suite