Polémique ? Les prêtres et les retraites !

« Aujourd’hui, père Jean était dans la rue au côté de ses collègues ecclésiastiques pour défendre leur régime spécial de retraite spirituelle. “Nous voulons pouvoir décider nous-même quand nous partons nous ressourcer, ce n’est pas au gouvernement de décider, il y a séparation de l’Église et de l’État depuis longtemps” revendique le cardinal Barbedieu en tête de cortège. » Un petit article parodique bien venu pour donner le sourire >>

Noël et l’Incarnation

Une belle manière de le dire, et de le chanter. Merci à la communauté du Chemin Neuf pour cette idée l’illustrant !

Il faut continuer à le faire chanter !

« À la demande de la Grèce et de Chypre, le chant byzantin a été inscrit mercredi 11 décembre sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une manière de protéger cette tradition, principal genre musical de l’Église orthodoxe grecque, fragilisée par la diminution de la pratique liturgique. » En savoir plus dans l’article du journal La Croix >>

Enervé ? Dites-le avec élégance et raffinement

Fatigué du mois de décembre, des problèmes divers et variés ? Alors, dites-le au moins avec élégance !

Les fouaciers ne répondirent que par des injures, donnant aux bergers plusieurs épithètes diffamatoires, et les appelant rustres, brèche-dents et malotrus.

Anatole France

Bref, sur le site lalanguefrancaise, trouvez 35 idées d’insultes anciennes élégantes à asséner avec parcimonie néanmoins !

Contre mauvaise fortune bon coeur ou bon pied bon oeil ?

Parisien ou Banlieusard, vous devez marcher tous les jours en cette période de grève ? Et s’il y avait un bénéfice imprévu à une époque où l’on ne cesse de vous rappeler « mangez bougez » ? C’est l’idée des concepteurs de cette drôle de carte du métro parisien qui liste les calories que vous brûlez d’une station à l’autre, tout en contemplant la ville sur et non pas sous terre ! Découvrez-la par ici >>

« J’ai rencontré une miraculée et je ne le savais pas »

Nous nous sommes rencontrées plusieurs fois lorsque nos fonctions en Congrégation nous ont amenées à fréquenter les mêmes sessions nationales de religieuses. Je me souviens de la première fois, nous étions côte à côte dans le fond de la salle, je ne connaissais presque personne, nous avons sympathisé, nous sommes devenues « amies » sur Facebook.

Chaque fois je trouvais en elle un accueil à la fois timide, respectueux et très fraternel. Il y avait un quelque chose que je n’arrivais pas à définir, un mélange de sérénité, de bonheur, de simplicité qui se lisaient sur son visage paisible et souriant. Ses responsabilités l’ont parfois éloignée de la France, mais j’aimais toujours la suivre sur les réseaux sociaux et nous n’avions pas vraiment perdu nos relations.

Lire la suite de cette rencontre lumineuse sur le blog de Cybersister >>

Un synonyme d’espérance ? « malgré » !

sans-titreBel éditorial d’Abigaïl Bassac dans la revue Evangile et Liberté, intitulé « Le monde tressaille d’espérance » :

Pour moi, la meilleure manière d’expliquer ce qu’est l’espérance, c’est de dire ce qui en est synonyme : « malgré ». Le monde peut nous paraître absurde. […] L’espérance, c’est malgré cela, vouloir vivre et vouloir que la vie croisse, vers le bon. »

Espérer en ce temps de l’Avent est une décision face aux blessures que porte le monde. Un texte inspirant à retrouver ICI

Tripadvisor accessible

Cela existe, il s’agit de « Handiplanet » créé par une fratrie !

« Sur la plateforme, qui compte aujourd’hui 10.000 utilisateurs et 4.000 villes référencées, il est possible d’ajouter des lieux (…)que les contributeurs notent en fonction de leur expérience sur place, et de leur type de handicap (en fauteuil, malvoyant…). Nombre de marches, espace pour tourner, trottoir adapté… Comme sur Tripadvisor, plusieurs critères sont évalués, et notamment ceux que seules les personnes concernées peuvent réellement apprécier. » En savoir plus sur l’article de 20 minutes >>

Un arbre à bien couvrir

« L’hiver approche et les initiatives de solidarité se succèdent. A Châteaudun, les membres d’un groupe Facebook local ont pris une initiative originale pour faciliter un tant soit peu la vie des personnes sans-abri. Sur un arbre de la place du 18 octobre, en face de la poste, ils ont déposé gants, bonnets et écharpes dans des petits sacs accrochés au tronc. » Des initiatives locales à multiplier ! >>

I am Jesus Christ

Non, il ne s’agit pas d’un fou ! Ou de quelqu’un agissant in persona Christi ! Mais il s’agit bien plutôt… d’un jeu vidéo !

Lire la suite

Jeunes chrétiens et musulmans à Taizé

34494151336_d9eae40b4a_o-880d9La communauté de Taizé n’en est pas à son coup d’essai mais réitère ! Du 8 au 12 juillet 2020, elle invite jeunes chrétiens et musulmans de 18 à 35 ans à « Se mettre en route pour se rencontrer, vivre la fraternité et agir ensemble ». Les personnes qui ont l’habitude de venir à Taizé sont appelées à transmettre cette invitation à leurs amis musulmans. En plus de la vie commune telle qu’elle est vécue d’ordinaire sur la colline, auront lieu des rencontres et des ateliers ayant trait à la connaissance réciproque entre chrétiens et musulmans.

Une belle expérience d’espérance, de dialogue et de fraternité, à retrouver ICI et partager largement !

En décembre, regarder vers le ciel

Vénus et JupiterAvec le froid, le ciel se dégage et nous offre quelques beaux panoramas. Vous avez loupé les crépuscules des 2 et 3 décembre ? Pas de problème ! Guillaume Cannat nous propose sur son blog quelques autres créneaux de contemplation et c’est à retrouver ICI. Une autre manière de prier avant Noël !

Boney M. et la Bible ?!

sans-titreQuel est le rapport ? Prixm nous donne un indice :

Parmi leurs titres les plus célèbres, on compte : Rasputin ou Daddy cool. Saviez-vous que leur carton Rivers of Babylon n’est autre que le psaume 137 ? Vous pouvez donc l’écouter en découvrant le texte biblique puisqu’ils chantent en anglais ce que vous lirez en français [sur leur site]

Mais c’est quoi Prixm ? Projet porté par l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem, il vise par une newsletter hedbomadaire à vous faire (re-)découvrir les Ecritures d’une manière décalée. Musique, cinéma, littérature, autant de manières d’envisager différemment la Bible. C’est drôle, facile d’accès et gagne à être connu. Retrouvez Prixm ICI et partagez l’initiative !

Des résidents d’EHPAD cuisinent pour les SDF

ehpad-cuisine-soupe-pour-sdf-une-696x364Dans cet EHPAD du 15e arrondissement de Paris, les résidents font de la soupe tous les samedis pour les SDF accompagnés par l’association Dans ma rue, en utilisant des légumes provenant de producteurs locaux. 500 litres de soupe produits ainsi par ces retraités solidaires ! Une belle initative que PositivR nous raconte ICI

Solidaire avec Sakado

« Depuis 2005, l’association SAKADO collecte des sacs à dos à l’occasion des fêtes de fin d’année pour les distribuer aux sans-abri dans la France entière.

Grâce à SAKADO, vous n’offrez ni un toit, ni un emploi mais un geste de solidarité sous la forme d’un sac à dos style randonnée de 40 ou 50 litres en bon état contenant 4 kits d’objets usuels et pratiques« . Une initiative intéressante pour aider autour de soi ceux qui en ont besoin, tout simplement, en cette fin d’année >>

Le merveilleux signe de la crèche !

A l’heure où les crèches se font patiemment, le Pape François publie à Greccio, lieu auquel on associe la première crèche par saint François d’Assise, une lettre apostolique sur cette belle tradition intitulée « le merveilleux signe de la crèche »

 Le merveilleux signe de la crèche, si chère au peuple chrétien, suscite toujours stupeur et émerveillement. Représenter l’événement de la naissance de Jésus, équivaut à annoncer le mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu avec simplicité et joie. La crèche, en effet, est comme un Évangile vivant, qui découle des pages de la Sainte Écriture. En contemplant la scène de Noël, nous sommes invités à nous mettre spirituellement en chemin, attirés par l’humilité de Celui qui s’est fait homme pour rencontrer chaque homme. Et, nous découvrons qu’Il nous aime jusqu’au point de s’unir à nous, pour que nous aussi nous puissions nous unir à Lui. (§1)

Des mères, ensemble

Quand les mères s’en mêlent, cela donne, au Liban, des marches pour la paix inter confessionnelle. « À la suite d’un raid mené le 26 novembre par les miliciens du Hezbollah et du mouvement chiite Amal pour terroriser la population de la banlieue populaire de Beyrouth, les mères vivant dans deux quartiers adjacents – Ain El Remanneh et Chiyah – sont descendues dans la rue, main dans la main, pour conspuer la violence. » Lire cette belle action dans Le Courrier international >>

Un gâteau pour faire du bien !

Avec ce gâteau, il ne s’agit pas seulement en effet de se faire du bien ! « Pour la deuxième année consécutive et ainsi soutenir sa campagne de fin d’année autour du symbole de la révolution fraternelle, le Secours Catholique-Caritas France (re)lance… le FRATERNEL, une création gourmande et solidaire imaginée en collaboration avec Chef Damien. «Je ne peux concevoir les fêtes de fin d’année sans le plaisir de retrouver ma famille autour d’un bon repas. Savoir que nombreuses personnes sont en situation précaire et ne connaissent pas ce bonheur est pour moi une grande tristesse. Il était donc évident à mon sens d’offrir cette recette au Secours Catholique et ainsi venir en aide aux plus démunis». » Pour en savoir plus et participer à cette belle aventure, ça se passe par là >>

« Pont Frère Antoine »

Frère Antoine était oblat de l’Abbaye de Cîteaux, au sein de laquelle il a été moine une partie de sa vie. Après sa sortie, il avait l’habitude d’aller sur le pont au-dessus de l’A6, « à hauteur de Charnay-les-Mâcon », explique La Croix.

Et que faisait-il, du haut de ce pont ? Il bénissait les automobilistes qui passaient dessous !

Pour garder sa mémoire, la commune a posé une plaque « Pont Frère Antoine » sur l’ouvrage…

JOURNAL SAONE ET LOIRE/maxppp
JOURNAL SAONE ET LOIRE/maxppp

Dialogue interreligieux et Thaïlande

Alors que le pape, en voyage apostolique, a désormais quitté la Thaïlande pour le Japon, Vatican News propose le témoignage d’un prêtre des Missions étrangères de Paris sur le dialogue interreligieux dans ce pays. En effet, « François s’est entretenu avec le Patriarche suprême des bouddhistes, pour faire grandir, non seulement le respect, mais aussi l’amitié entre leurs communautés, pour montrer que la culture de la rencontre est possible dans un monde pourtant «enclin à générer et à propager des divisions et des exclusions». » À lire pour élargir notre esprit aux réalités d’ailleurs >>

Ils sont « Emouna » à la rencontre des religions

« Le 13 novembre dernier, Sciences Po Paris et les fondateurs de la formation interreligieuse « Emouna », portée par plusieurs institutions bouddhiste, catholique, juive, musulmane, orthodoxe et protestante, ont présenté le documentaire « Dieu à l’école de la République ». Expérience, efficace, de la découverte de l’autre. » Une expérience intéressante à découvrir dans Paris Notre-Dame et… à développer plus largement ?